Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  Invité le Sam 14 Jan - 2:04

Bonsoir,
Ayant trouvé un peu de temps en fin de journée j'ai procédé à la vidange prévue une centaine de kms après redémarrage. Je crois que j'ai bien fait, l'huile était déjà bien sombre et j'ai même récupéré dans la crépine un petit bout de l'ancien joint qui devait sûrement provenir du couvercle de l'épurateur centrifuge.(cf les photos prises lors du nettoyage de ce dernier)

J'ai également fait un réglage de l'avance mais ça n'a rien changé au problème d'étouffement et de moteur qui broute toujours vers 80 - 90 kms/h. Idem pour le ralenti qui devient irrégulier moteur chaud et l'obligation de mettre le starter pour démarrer ou redémarrer quelle que soit la température du moteur.
En réduisant les gazs le fonctionnement du moteur est régulier et agréable à l'oreille jusqu'à 80 kms/h.
Je penche donc pour un problème de carburation et je ne sais par quel bout le prendre. Précisions, l'essence (neuve)est du SP98 avec additif Facom car je ne trouve que du SP95E10 que je ne souhaite pas utiliser dans la CG.
Merci pour vos conseils

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  eldorado le Sam 14 Jan - 2:23

Salut JPJ28.

Quelle est la référence de la bougie ? Est-ce que le condensateur a été changé ?

A+,
Eldorado.

eldorado

Nombre de messages : 7991
Date d'inscription : 03/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  eldorado le Sam 14 Jan - 2:51

Réflexion faite, je pencherais plutôt pour une bobine en train de claquer (problème qui survient moteur chaud et ralenti qui devient irrégulier).
Pour la tester, tu enlèves l'antiparasite du fil HT, tu insères dans le fil HT un anneau métallique qui se termine par une partie filetée et vissé danns le fil HT, à la place de l'antiparasite. Tu raccordes à la bougie pour démarrer. Puis, moteur tournant, tu retires cet anneau métallique de la bougie et tu l' écartes de la bougie, afin d'estimer la longueur de l'arc électrique, ce, moteur au ralenti et ensuite, moteur à fond. L'arc électrique doit mesurer au moins 6 mm.

A+,
Eldorado.

eldorado

Nombre de messages : 7991
Date d'inscription : 03/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  Invité le Sam 14 Jan - 23:01

Bonsoir Eldorado,

La bobine HT, le condensateur et la bougie (D8EA) sont neufs.
Le stator et ses bobines m'ont été fournis par Philippe Capocci (toutesbiellescofondues.com).
Ce matin j'ai voulu uiliser la biquette pour faire environ 25kms (50 kms AR). Brouillard givrant en fin de parcours et le moteur s'est carrément étouffé puis arrêté 3 kms avant mon point de destination. Impossible de redémarrer donc poussette puis après un nouvel essai le moteur redémarre mais obligé de rouler starter à fond !
En fin de matinée et après avoir laissé la moto au soleil d'hiver elle repart pour s'arrêter environ 2 kms après. Démontage de la bougie, pas de problème, bien sèche, belle couleur marron clair, pas de perlage...
En mettant le robinet sur la position réserve, la moto redémarre alors que le réservoir est plein aux 3/4 et je peux rentrer sans encombre (25kms) mais toujours avec ce problème d'étouffement vers 80 kms/h et en ouvrant les gazs, comme s'il y avait une prise d'air.
Je pense que je cumule 2 problèmes, celui du filtre de réservoir qui détermine également l'arrivée du carburant ainsi qu'une éventuelle prise d'air et/ou un encrassement du carburateur.
Je vais démonter ce dernier demain et je vais également vérifier le filtre à essence, sûrement encore une mauvaise copie chinoise !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  eldorado le Sam 14 Jan - 23:18

Salut JPJ28 !

Ah, effectivement, cela clarifie carrément la chose. Note que tu n'avais pas mentionné la remise à neuf de l'allumage.
En plus du filtre à essence, regarde également du côté du bouchon du réservoir, des fois que la mise à l'air du réservoir serait obstruée...

A+,
Eldorado.

eldorado

Nombre de messages : 7991
Date d'inscription : 03/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  Invité le Lun 16 Jan - 2:48

eldorado a écrit:Salut JPJ28 !

Ah, effectivement, cela clarifie carrément la chose. Note que tu n'avais pas mentionné la remise à neuf de l'allumage.
En plus du filtre à essence, regarde également du côté du bouchon du réservoir, des fois que la mise à l'air du réservoir serait obstruée...

A+,
Eldorado.

Bonsoir Eldorado,

Effectivement je n'avais pas évoqué la remise à neuf de l'allumage... Et pourtant c'est la défectuositié du circuit électrique (allumage, éclairage et charge) qui est à l'origine du don de cette machine, je ne l'avais pas rappelé. Il y avait bien d'autres choses à revoir au cours de cette restauration (voir mes différents posts) mais c'est à cela que je m'étais attaqué en premier lieu.
Dans ce registre il me restera aussi à revoir les câble de raccordement à la batterie car le cuivre des câbles n'est vraiment pas en bon état dans ce secteur.
Aussi bien sur le - que le + d'ailleurs. Des conseils à me donner ? L'état du reste du faisceau est correct.

Je n'ai rien vu de particulier du côté du bouchon du réservoir. Ou doit se situer précisément la "mise à l'air" du réservoir ?

Je confirme le problème du filtre de réservoir qui fait que je dois passer sur réserve alors qu'il reste encore au moins 6 litres dans le réservoir. Tu me diras qu'il suffit de le savoir !

Sinon j'ai procédé à un démontage / nettoyage du carbu. J'ai fait un nettoyage de l'intérieur à l'essence et soufflé sur les gicleurs. Je n'ai pas touché l'extérieur.

J'en ai profité pour remplacer le joint caoutchouc et les deux joints carton côté admission qui étaient en piteux état, j'ai d'ailleurs été obligé de gratter et de resurfacer avec précaution la partie métallique du dispositif (passage pour chaque face et bien à plat en tournant très rapidement sur une feuille de ponçage 400). Remontage avec des joints cartons neufs et de la graisse de silicone.

J'ai également bricolé le manchon de raccordement du carbu vers le boitier de filtre à air. Le manchon d'origine part en morceaux côté carbu ce qui explique aussi sans doute le problème de prise d'air. Avec deux manchons, dont un pratiquement neuf mais trop court, j'ai réussi à en faire un (en découpant, emboitant et collant les deux morceaux) mais je devrais sans doute essayer d'en trouver un neuf, ce qui ne va pas être simple. Je verrai avec Philippe Capocci (toutesbiellesconfondues.com) s'il peut me trouver ça, sinon existe-t-il des alternatives ?

J'ai donc encore passé quelques heures à bricoler ce dimanche et c'est avec beaucoup de plaisir que je me suis offert une ballade d'une cinquantaine de kms l'après-midi.
Plus d'étouffement et le moteur ne broute plus, j'ai même fait une pointe à 100 kms/h sur le plat, le vent dans le dos bien sûr !

Je vais rouler comme ça jusqu'à la prochaine vidange rapprochée, c'est à dire dans 200 kms.

Ci-dessous une petite video de mon démarrage avant d'enfiler le casque et les gants pour la ballade. Wink



A bientôt

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Bravo pour la restauration- un exemple à suivre

Message  Davidou le Mar 17 Jan - 0:42

Bonsoir
En te lisant, je m'aperçois que je suis toujours dans la galère et que les autres avances.
Je restaure une Cg 125 Brésiliène: les symptômes que tu décrivais son toujours les miennes. Elle démarre mais quand j'arrive à un régime plus haut rien ne va plus.
Rupteur changé, bobine et condensateur également. Réglage culbuteur, carbu nettoyé et joint pipe neuf. Point d'allumage vérifié.
Mais voila j'ai toujours le même problème.
Eldorado si tu lis le message, je me suis aperçu en augmentant l'accélération que des étincelles se produisent au rupteur.
JPj28 si tu as des commentaires ou observations, je prends.
Bonsoir la bande de Cg

Davidou

Nombre de messages : 62
Age : 45
Localisation : Saint Morillon 33650
Date d'inscription : 02/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  Invité le Mar 17 Jan - 2:03

Davidou a écrit:Bonsoir
En te lisant, je m'aperçois que je suis toujours dans la galère et que les autres avances.
Je restaure une Cg 125 Brésiliène: les symptômes que tu décrivais son toujours les miennes. Elle démarre mais quand j'arrive à un régime plus haut rien ne va plus.
Rupteur changé, bobine et condensateur également. Réglage culbuteur, carbu nettoyé et joint pipe neuf. Point d'allumage vérifié.
Mais voila j'ai toujours le même problème.
Eldorado si tu lis le message, je me suis aperçu en augmentant l'accélération que des étincelles se produisent au rupteur.
JPj28 si tu as des commentaires ou observations, je prends.
Bonsoir la bande de Cg

Bonsoir Davidou,

Dans les éléments d'allumage que tu cites et que tu as changé il manque la bougie mais ça je pense que tu as déjà du le faire (non résistive de préférence), l'antiparasite, ainsi que la bobine d'allumage au niveau du stator.
Revérifer également l'état des câbles entre le stator et la bobine HT.

Côté carburation, penser à vérifier également le filtre à air et le raccordement entre boîtier de filtre à air et carburateur.

Enfin, même si tu l'as déjà fait, essaie de remodifier un peu l'avance de l'allumage en faisant dfférents essais.

Bon courage, ne lâche pas, je suis certain que tu finiras par trouver ce qui ne va pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  eldorado le Mar 17 Jan - 2:17

Salut à tous !

Davidou, je viens de prendre connaissance de ton post, ainsi que de la réponse de JPJ28.
Les points cités par JPJ28, à savoir: le cablage entre stator et bobine HT ainsi que la bobine du stator entre autres. Tu évoques des étincelles au niveau du rupteur, si elles se produisent entre les grains du rupteur, c'est le condensateur qui est en cause (même neuf, il faudrait voir à le changer), si ces étincelles se produisent au niveau du fil relié au rupteur, il y a un défaut d'isolation et l'allumage ne peut qu'être défectueux.
Vérifie ces points et tiens nous informés. Comme dit JPJ28, tiens bon !

A+,
Eldorado.

eldorado

Nombre de messages : 7991
Date d'inscription : 03/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  eldorado le Mar 17 Jan - 2:46

Salut JPJ28 !

Toujours aussi agréable à lire (et sympa, la vidéo). Bon, les choses avancent, tu sembles avoir trouvé la réponse à ton souci, tout au moins du côté du carbu.
Pour les cables se raccordant à la batterie, peux-tu préciser ? Corrodés par le sulfate ? Si c'est cela, résultat d'une batterie non entretenue. Il faudrait également vérifier le raccordement de la mise à la masse du circuit électrique sur le cadre, que le contact soit franc. En effet, une mauvaise masse peut engendrer des problèmes électrolytiques (corrosion des métaux), mais aussi des problèmes de charge de la batterie.
En ce qui concerne la mise à l'air du bouchon de réservoir, un trou est aménagé à la base du bouchon et permet la communication à l'air, via les côtés du bouchon (système de fermeture). Cet évent peut être obturé ou le joint gêner la circulation d'air. Cependant, en te relisant, il me parait plus probable que le fautif soit le robinet d'essence lui-même, le filtre sans doute, plus sûrement les deux tubes du robinet qui sont immergés dans le réservoir. Bref, le robinet doit être bien encrassé, donc, à démonter !

A+,
Eldorado.

eldorado

Nombre de messages : 7991
Date d'inscription : 03/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  Invité le Mar 17 Jan - 3:23

eldorado a écrit:Salut JPJ28 !

Toujours aussi agréable à lire (et sympa, la vidéo). Bon, les choses avancent, tu sembles avoir trouvé la réponse à ton souci, tout au moins du côté du carbu.
Pour les cables se raccordant à la batterie, peux-tu préciser ? Corrodés par le sulfate ? Si c'est cela, résultat d'une batterie non entretenue. Il faudrait également vérifier le raccordement de la mise à la masse du circuit électrique sur le cadre, que le contact soit franc. En effet, une mauvaise masse peut engendrer des problèmes électrolytiques (corrosion des métaux), mais aussi des problèmes de charge de la batterie.
En ce qui concerne la mise à l'air du bouchon de réservoir, un trou est aménagé à la base du bouchon et permet la communication à l'air, via les côtés du bouchon (système de fermeture). Cet évent peut être obturé ou le joint gêner la circulation d'air. Cependant, en te relisant, il me parait plus probable que le fautif soit le robinet d'essence lui-même, le filtre sans doute, plus sûrement les deux tubes du robinet qui sont immergés dans le réservoir. Bref, le robinet doit être bien encrassé, donc, à démonter !

A+,
Eldorado.

Bonjour Eldorado,

Effectivement les brins de cuivre des câbles sont en partie corrodés par le sulfate.
Il y avait une batterie 12V déchargée mais récente sur la moto quand je l'ai récupérée, et il est possible que les anciennes batteries n'étaient pas entretenues, l'ancien propriétaire m'avait d'ailleurs indiqué qu'il y avait des problèmes d'éclairage et de charge.
J'ai personnellement tout remis en 6V (batterie 6V neuve) et à priori la batterie charge bien et tous les élements d'éclairage fonctionnent également correctement.
Je vais vérifier le raccordement de la masse mais sais tu ce que je pourrais faire pour "rattraper" c'est à dire rallonger un peu les câbles de branchement de la batterie existants en sachant que la soudure étain a beaucoup de mal à tenir à cause de la corrosion ?

Merci d'avance pour tes conseils.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  eldorado le Mar 17 Jan - 3:30

Re, JPJ28 !

Pour qu'une soudure à l'étain tienne bien, il faut d'abord passer un décapant sur le métal et donner un petit coup de flamme pour neutraliser le tout. Etamage à l'étain ensuite, avec un fer à souder.
Sinon, rallonger les cables... A moins de remplacer les cables, pour respecter la section (diamètre), donc défaire le circuit, non, je ne vois pas comment faire.

A+,
Eldorado.

eldorado

Nombre de messages : 7991
Date d'inscription : 03/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  Invité le Sam 21 Jan - 1:37

C'est réglé pour les câbles de batterie.
J'ai coupé un peu plus haut pour trouver du cuivre "sain" et j'ai rallongé en étamant les deux morceaux au préalable. La réparation semble robuste.

Aujourd'hui je m'interroge sur deux points :

1 - le pot d'échappement que j'ai monté est une copie (acheté sur wemoto). Difficile je pense de trouver un original à un prix raisonnable et s'il en existe encore !
Le problème c'est que comme toute copie il y a des défauts. Le premier est constitué à l'arrière par le peu d'espace entre le pot et le boulon de roue arrière, donc dur, dur pour faire les réglages de chaine. Heureusement, ce n'est pas tous les jours que l'on retend la chaîne.
Le deuxième défaut, c'est que la pédale de frein arrière vient buter contre le pot lorsque l'on relache la pédale. Est-il possible de régler cette pédale en hauteur ? Je n'ai pas encore regardé.

2 - en manoeuvrant la biquette et en vérifiant la fourche avant, pas de fuite constatée, une bonne souplesse sans trop mais un bruit de liquide bizarre ...
Est ce normal ? J'ai mis exactement la quantité préconisée (125 ml) mais comme il s'agit du tout premier modèle de CG125 (1976) je me demande si la quantité d'huile ne serait pas différente des fourches plus récentes. Je rappelle que le joint spy était différent des modèles récents.

Merci d'avance pour vos conseils et suggestions
JPJ28



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  eldorado le Sam 21 Jan - 2:08

Salut JPJ28 !

En ce qui concerne la pédale de frein qui butte sur le coude, comme tu le disais, ton pot est une copie, cela peut être lié à cela, cotes de refabrication approximatives. Sinon, pour remonter correctement un pot, il faut l'emmancher dans la culasse, bien enfoncé dedans, positionner le silencieux sur sa patte d'attache sans serrer la boulonnerie, et serrer en premier celle du raccord à la culasse, afin que le pot se positionne bien dans son logement, ensuite s'assurer de la fixation sur la patte du cadre. Tu peux peut-être jouer sur cette patte (positionnement, légère torsion) pour mieux dégager l'écrou de l'axe de roue.
Pour ta fourche, la viscosité de l'huile est la bonne ? Ce bruit, tu peux mieux le définir ?
Une fourche à l'enfoncement produit toujours un petit bruit.

A+,
Eldorado.


eldorado

Nombre de messages : 7991
Date d'inscription : 03/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  Invité le Sam 21 Jan - 2:50

eldorado a écrit:Salut JPJ28 !

En ce qui concerne la pédale de frein qui butte sur le coude, comme tu le disais, ton pot est une copie, cela peut être lié à cela, cotes de refabrication approximatives. Sinon, pour remonter correctement un pot, il faut l'emmancher dans la culasse, bien enfoncé dedans, positionner le silencieux sur sa patte d'attache sans serrer la boulonnerie, et serrer en premier celle du raccord à la culasse, afin que le pot se positionne bien dans son logement, ensuite s'assurer de la fixation sur la patte du cadre. Tu peux peut-être jouer sur cette patte (positionnement, légère torsion) pour mieux dégager l'écrou de l'axe de roue.
Pour ta fourche, la viscosité de l'huile est la bonne ? Ce bruit, tu peux mieux le définir ?
Une fourche à l'enfoncement produit toujours un petit bruit.

A+,
Eldorado.


Merci Eldorado,

L'huile utilisée est de marque Vision (HUILE DE FOURCHE VISIO FORK 20W). Le bruit est celui d'un fluide compressé qui circule sous la pression de tubes plongeurs... finalement peut-être est ce normal et différent d'un moto à une autre. L'enfoncement de la fouche est correct et ne va pas en butée (2/3 de course totale environ en freinant et en appuyant fort dessus)).

Pour le pot, je profiterai de la prochaine vidange pour le démonter et essayer de jouer un peu sur la patte de fixation.
Je confirme le déroulement des opérations que tu décris, j'avais d'ailleurs bien galéré lors du remontage avant d'appliquer cette procédure... après avoir vainement tenté autrement !

J'ai pris conscience pendant cette restauration combien les pièces de refabrication, chinoises pour la plupart, étaient effectivement approximatives voire inutilisables comme les 3 câbles commandés sur le site Wemoto (accélérateur, frein avant et embrayage) trop courts et/ou de trop mauvaise qualité. Résultat, j'ai bien dégrippé les anciens pour les remettre en place, il faudra tout de même que je trouve un bon câble d'accélérateur avec Philippe Cappoci.

Concernant l'huile ( minérale 15w40 de supermarché), après le redémarrage j'ai effectué une première vidange à 150 kms, l'huile était déjà bien noire, la seconde sera faite dans 200 kms soit environ 500 kms après le redémarrage. Lors de cette prochaine vidange je prévois de mettre de l'huile minérale Belray EXL 10W40. Conviendra-t-elle à ton avis ?

A +
JPJ28


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  eldorado le Lun 23 Jan - 1:40

Salut JPJ28 !

Désolé de n'avoir pas répondu plus tôt, car en déplacement tout ce week-end.
Pour les câbles, ne t'embête pas, va chez un concessionnaire moto, ou de cyclomoteurs, ou de motoculture, tu en trouveras de différents diamètres (sans la gaine) et à des longueurs plus que suffisantes, la plupart du temps avec un sertissage à une extrémité permettant de les utiliser pour le frein, l'embrayage, l'accélérateur. Pour l'extrémité non sertie, un serre-câble du diamètre approprié et hop ! Si tu as un peu de patience, tu peux utiliser des olives (plombs de pêche de différents diamètres, serrés, adjonction d'étain au fer et coup de lime pour obtenir la terminaison souhaitée).
Pour l'huile moteur, les huiles Lec...c, Carr...., conviennent bien, pour peu que le grade, les vidanges et nettoyage de l'épurateur soient respectés dans les intervalles prescrits.

A+,
Eldorado.

eldorado

Nombre de messages : 7991
Date d'inscription : 03/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  brev vapeur le Lun 30 Jan - 15:00


Message brev vapeur le Ven 18 Sep - 10:49
bonjour
la semi-syntèse très bien 10w40 ou 15w50 pour un moteur fatigué

je cite un passage de MOTO MAGAZINE

bien sur les huiles répondant aux spécifications très récentes sont globalement plus performantes....mais pas forçément adaptées aux motos. Autre problème dans leur chasse forcenée aux gaspis , les huiliers usent et abusent d'efficaces additifs réducteurs de frottements : ennuyeux pour nos embrayages en bain d'huile.Mème problème du coté du démarreur : ça glisse tellement bien que la roue libre n'accroche plus!!

Les spécifications ACEA compatible avec la moto sont A2 ou mieux A3 .
Parmi les CCMC , les G4 ( comparable a API SG en plus sévère ) et G5 conviennent .
En API des problèmes analogues peuvent aussi apparaitre avec les classifications récentes SJ et SL
Mème avec une classique 10w40 , si l'huile est une SL et que l'embrayage patine , vidanger pour une SH ou une SG , ca soignera le mal ....si l'embrayage n'est pas tout simplement fatigué!!

Acet effet, les "quatre japonais " ont été a l'origine d'une norme complémentaire:
JASO T903 .Elle concerne les huiles qui satisfont à au moins une des API,CCMCou ACEA citées plus haut
et dont les caractéristiques antifrictions sont adaptés a la technique moto
c'est huiles arborent alors le sigle " MA "

la revue après des test en labo a fait le classement suivant ( je cite que les premiers )

en 10w40

leclerc extralub auto grande surface ( en premier car nettement moins cher )
motul 51000 ester concessionnaire moto
sikolène Comp4 ride concessionnaire moto
castrol grand prix S concessionnaire moto
castrol GTX3 auto grande surface

en 5w50

Carrefour 5w50


A EVITER
10w40 en grande surface
Auchan
ecauto
casino
cora

et aussi Norauto centre auto
ansi que Denicol Biker 4 stoke conccésionnaire moto

et voila ouf!!!



brev vapeur

Nombre de messages : 640
Localisation : saint brévin les pins 44
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  Invité le Jeu 2 Fév - 14:48

brev vapeur a écrit:
Message brev vapeur le Ven 18 Sep - 10:49
bonjour
la semi-syntèse très bien 10w40 ou 15w50 pour un moteur fatigué

je cite un passage de MOTO MAGAZINE

bien sur les huiles répondant aux spécifications très récentes sont globalement plus performantes....mais pas forçément adaptées aux motos. Autre problème dans leur chasse forcenée aux gaspis , les huiliers usent et abusent d'efficaces additifs réducteurs de frottements : ennuyeux pour nos embrayages en bain d'huile.Mème problème du coté du démarreur : ça glisse tellement bien que la roue libre n'accroche plus!!

Les spécifications ACEA compatible avec la moto sont A2 ou mieux A3 .
Parmi les CCMC , les G4 ( comparable a API SG en plus sévère ) et G5 conviennent .
En API des problèmes analogues peuvent aussi apparaitre avec les classifications récentes SJ et SL
Mème avec une classique 10w40 , si l'huile est une SL et que l'embrayage patine , vidanger pour une SH ou une SG , ca soignera le mal ....si l'embrayage n'est pas tout simplement fatigué!!

Acet effet, les "quatre japonais " ont été a l'origine d'une norme complémentaire:
JASO T903 .Elle concerne les huiles qui satisfont à au moins une des API,CCMCou ACEA citées plus haut
et dont les caractéristiques antifrictions sont adaptés a la technique moto
c'est huiles arborent alors le sigle " MA "

la revue après des test en labo a fait le classement suivant ( je cite que les premiers )

en 10w40

leclerc extralub auto grande surface ( en premier car nettement moins cher )
motul 51000 ester concessionnaire moto
sikolène Comp4 ride concessionnaire moto
castrol grand prix S concessionnaire moto
castrol GTX3 auto grande surface

en 5w50

Carrefour 5w50


A EVITER
10w40 en grande surface
Auchan
ecauto
casino
cora

et aussi Norauto centre auto
ansi que Denicol Biker 4 stoke conccésionnaire moto

et voila ouf!!!



Eh bien merci "brev vapeur" pour tous ces renseignements sur la qualité des huiles !
Dans un premier temps j'ai utilisé de l'huile minérale pas cher 15w50 achétée en grande surface "HyperU"... avec deux vidanges très rapprochées (100 premiers kms puis 500 kms).
La prochaine vidange sera faite avec de l'huile minérale Belray EXL 10W40 car j'ai récupéré via un ami un bidon de 4 litres presque complet, je pense que c'est une huile de qualité qui devrait convenir...

Salutations monocylindriques mais néanmoins multiples.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  brev vapeur le Jeu 2 Fév - 15:38

sur ma sanglas j'utilise de la 10w50 car pompe a huile anémique d'origine marque super U qualité MA

sur la CG je met de l’huile basique 15 w40 vidange tout les 3000 km

mais vu le froid et le kit 150 une 10 w40 serai bien

tu me diras si elle patine pas a froid en 5ème avec ton huile Belray EXL 10W40

j'ai vu que le 125 cg pouvait passer en 180 cm3 je vais voir si pas d'erreur suis sptique

brev vapeur

Nombre de messages : 640
Localisation : saint brévin les pins 44
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  Invité le Ven 3 Fév - 19:44

brev vapeur a écrit:sur ma sanglas j'utilise de la 10w50 car pompe a huile anémique d'origine marque super U qualité MA

sur la CG je met de l’huile basique 15 w40 vidange tout les 3000 km

mais vu le froid et le kit 150 une 10 w40 serai bien

tu me diras si elle patine pas a froid en 5ème avec ton huile Belray EXL 10W40

j'ai vu que le 125 cg pouvait passer en 180 cm3 je vais voir si pas d'erreur suis sptique

Bonjour Brev Vapeur,

Mais elle va rouler trop vite la CG avec un 180 cm3, tu crois pas ? Moi ce que j'aime justement avec la CG125 (124 cm3 en fait) c'est le côté lenteur pour la ballade, du coup j'apprécie davantage le paysage, le bruit du moteur, la moindre conso de carburant et je me sens moins "abruti" quand je descend de cette monture que lorsque j'utilise mon XT660...

Amitiés monocylindriques et néanmoins multiples,
JPJ28

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  brev vapeur le Ven 3 Fév - 21:18

EN 150 cc c'est très bien a 60 en cinquième avec 16 /34 en kit chaine , tout en couple vitesse 130 maxi

ce qui fait que pour doubler c'est moins risqué qu'avant

le kit 180 c'est par curiosité ( arbre a came compris + 40% de puissance en plus )

http://www.kit-moteurs.com/kit.htm

brev vapeur

Nombre de messages : 640
Localisation : saint brévin les pins 44
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  Invité le Mer 29 Fév - 3:03

brev vapeur a écrit:sur ma sanglas j'utilise de la 10w50 car pompe a huile anémique d'origine marque super U qualité MA

sur la CG je met de l’huile basique 15 w40 vidange tout les 3000 km

mais vu le froid et le kit 150 une 10 w40 serai bien

tu me diras si elle patine pas a froid en 5ème avec ton huile Belray EXL 10W40

j'ai vu que le 125 cg pouvait passer en 180 cm3 je vais voir si pas d'erreur suis sptique

Comme promis, quelques nouvelles de l'huile minérale Belray EXL 10W40.
Vidange faite et une centaine de kms parcourus. Pas de problèmes de patinage et le sentiment (subjectif ?) que le moteur fait un bruit bien plus sympa.
L'huile que j'avais mise auparavant était une simple huile minérale auto...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  brev vapeur le Mer 29 Fév - 3:16

super ca Basketball

brev vapeur

Nombre de messages : 640
Localisation : saint brévin les pins 44
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Huile et réglage carburation

Message  Invité le Dim 25 Mar - 23:04

Bonsoir,

Que de belles journées ces derniers temps pour sortir avec nos biquettes.
Que du bonheur avec quand même un peu de frayeur lorsque j'oublie parfois que je n'ai que des freins à tambour sur ma CG...
Faut dire qu'elle prend de la vitesse sur les faux plats de la Beauce, près de 110 km/h , je n'en reviens pas, je vais donc devoir surveiller ma vitesse ! (Eh oui, c'est pas tout plat la Beauce, surtout dans mon coin, elle a tendance à onduler !)

J'en profite pour envoyer ce petit message afin de remercier tous ceux qui ont suivi la restauration de ma CG de 1976 et m'ont donné de précieux conseils en complément de ceux de Philippe Capocci bien connu de beaucoup d'entre nous.

Pour l'huile je confirme que la minérale Belray EXL 10W40 semble vraiment bien adaptée, pas de patinage au niveau des disques d'embrayage quelle que soit la vitesse enclenchée.

J'ai procédé aujourd'hui à un réglage un peu plus fin de la carburation. En effet elle avait toujours tendance à s'étouffer un peu lors de l'ouverture des gazs et la couleur noire de la bougie ainsi qu'une conso d'essence plutôt élevée me laissait à penser que le mélange air/essence était un peu trop riche.

Pour mémoire le réglage doit être fait à chaud. Augmenter le ralenti avec la vis de butée de boisseau (celle équipée d'un ressort sur le côté du carbu) puis serrer la vis de richesse (en dessous) jusqu'à la butée. Généralement le moteur s'étouffe ... redesserrer d'un tour + 3/4 de tour environ puis jouer d'1/4 à 1/2 tour en serrant ou en desserrant jusqu'à obtenir un bruit de moteur régulier comme une horloge. Augmenter ou diminuer ensuite le réglage de la vis de ralenti.

Si l'allumage est bien réglé (voir les conseils d'Eldorado), le réglage de carburation se fait rapidement et c'est un vrai bonheur que d'entendre le moteur tourner comme une horloge, du coup japonaise et non pas suisse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  eldorado le Lun 26 Mar - 0:13

Salut JPJ28 !

Merci d'avoir pris la peine de nous donner des nouvelles de ta restauration. Cela fait plaisir à lire.
Profite bien de ta bécane et des belles journées que nous avons. Vive le printemps !

Au plaisir de te lire ultérieurement, à +,
Eldorado.

eldorado

Nombre de messages : 7991
Date d'inscription : 03/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une CG125E 1976 se refait une santé au milieu des champs

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum