Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Page 1 sur 33 1, 2, 3 ... 17 ... 33  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  sergio cbs44 le Sam 21 Jan - 2:30

Et oui le Sergio il si met pour répondre aux provocations, du géant dans la matière le sublissime, EL MARCO, ces délires lui on débloqué les neurones
.Espagnole Breton, le Sergio Gacia, oui je vous admet un peu facile sur le surnom, il fallait bien commencer et trouver quelque chose.
Il a toujours été attiré par les pneus à tétines, mais dans son île ce genre de truc sa n’existe pas , et oui une île!!!!!!
un caillou posé sur l'eau, vous ne la connaissez pas mais en me lisant je pense que vous aurez envie d'y venir, vous allez comprendre.
L’Île aux Moines, la perle du golfe du MORBIHAN, et oui rien que ça, voila le terrain de jeux de notre amis Sergio qui a 13 ans, montait sur un vélo sautait de rochers en rochers, mais pas avec n'importe quel byclou.
Un ODL BICYCLE des années 40, affraid tube en acier hyper costaud, équipé de roues de 600 28A, pour les connaisseurs, et une selle en cuire LAMPLUGH, et la vous tombez sur le luc.
Carter de chaîne et garde boues en alu, freins à patins avant arrière, du beau matos quoi.
Ce bijou découvert dans la porcherie du voisin, et oui on a pas de moutons vers chez nous, pig pig pig
mais point facile de faire du trial avec un vélo, alors quelque modifications s'imposent.
Pour pouvoir monté les rochers et surtout rester dessus le blocage du pignon arrière s'imposait pour en faire un fixe, comme je n'avais pas de poste à souder, du moins je ne savais pas ce que c'était, je pris un burin et à grand coups de marteau vla que je bloque ce pignon de 20dents, pour un plateau de 44, du lourd quoi.
Je vire aussi tous ce qui est superflus, porte bagages , garde boue , carter de chaîne pour alléger la bête.
Me voila fin prêt,
Bon j'ai moins la plume facile que mon acolyte et il faut que je refroidisse un peu la culasse et trouver une suite à cette histoire qui n'est qu'un délire naturel et sortie de mon imagination, toutes personnes qui se sentiraient viser serait un pur hazard affraid

_________________
" />

sergio cbs44

Nombre de messages : 7172
Age : 56
Localisation : pays des Bigorneaux, sous le goémon
Date d'inscription : 28/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  Ritonus84 le Sam 21 Jan - 3:37

Salut Sergio!

N'en v'là un bon début avec un décor qui me parle ayant passé pas mal de vacances chez un oncle à Aradon!
Ah ces petits chemins dans les bois au bord du Morbihan, que de souvenirs...

Ritonus84

Nombre de messages : 1354
Age : 32
Localisation : Sorgues (84)
Date d'inscription : 07/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  sergio cbs44 le Sam 21 Jan - 10:23

tiens un gas du sud ouest qui d"un seul coup, viens de rentrer dans mon estime .
Tu étais passé ou on ne ta pas vu depuis Noël.
HA!!!!!! ARADON,
J'en aurais aussi à en raconter dans le chantier naval du père Riguidel, ou on bricolaient des machine de trail avec son fils,mais çac'est une autre histoire qui sera pour plus tard !!!!!

_________________
" />

sergio cbs44

Nombre de messages : 7172
Age : 56
Localisation : pays des Bigorneaux, sous le goémon
Date d'inscription : 28/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  sergio cbs44 le Sam 21 Jan - 13:01

vla que je sais plus écrire ARRADON sa prend 2R et je fais du TRAIL,surement encore endormie et dans les pensées de cette histoire, bon me voilà enfourchant le byclou trialiste digne de ma conception et à la hauteur de ce que je pouvais réaliser à l'époque.
Mais ou est le SL là dedans , attend il va venir le Sergio n'a que 13 ans.
Me vla parti monte dans le bourg passe par la crêperie du ponant, ou un pot est le fils de la tenancière , je lui montre mon superbe cycle et lui propose de venir avec moi faire des cambrioles sur les cailloux du bois d'amour.
Il ne puis se libérer son père le transporteur de matériaux et aussi le taxi de l’île, le retiens pour divers taches, il est vrai que chez nous vue les distractions que l'on avaient on nous mettaient au taff de bonne heure,il fallait gagner sa croute, enfin sans regrets je part tout seul, et la arrive les premières difficultés, la rue de l'escalier au Bindo, rue typique de l'ile un grand serpent avec des marches d'au moins 1 mètre, que je passe sans encombres, j'arrive sur principale qui va du bourg au port assez pentue et qui débouche sur l'anse du Lairio, la grande baie du port,je slalome en les touriste fraîchement débarqués, par les vedettes verte de l'époque qui arrivaient de Vannes et de Port Navalo.
Arrive au grand pont ( l'embarcadère) , la une foule immense est présente , l'occasion de faire une démonstration devant un publique qui était prédestiné à ma cause.
je commence à faire quelques cabrioles sur les premiers rochers qui se dévoilement devant moi,fier de me personne et décide de continuer ce périple un peu plus loin derrière le bar qui fait aussi office d'épicerie et d'arnaque à touristes .
Là un terrain digne du trialiste en herbe que j'étais, le Bois d'Amour , ne me demandez pas pourquoi il s'appel comme ça, je n'en foutrement rien, dans mes souvenir de fond de culotte on me disais, que les femmes de l'ile venaient saluer et embrasser leurs idiots de marie marin de sur quoi, qui partaient en campagne de pêche et les abandonnaient à leurs tristes sorts du moins pour certaines, car ils y en avaient quelques farouches dans le lot mais ça c'est une autre histoire du Sergio que si vous êtes gentil il vous la racontera.
je pris le sentier côtier, de gros rochers et tronc de pins couchés, et oui des pins il y a pas que dans les Landers qu'il yen a.
bon revenons à nos moutons!! non pas ça, il yen a pas ici, me vla grimpant sur ces roches saillantes et arrondîtes par le lucs des touristes , et sur une pente raisonnable de rochers en rochers un tronc par si par la, je par dans un délire incommensurable devant cette foule en délire .
Et là la bricole, je ne sais toujours pas quelle mouche ma piqué, d'un vla de je dévale la pente, quand tu connais le coin c'est impressionnant, la machine s’emballe et j'avais oublier de vous dire que dans le démontage , j'avais supprimé le frein arrière vu que j'étais en pignon fixe, et là dans un rétropédalage pour essayer de maîtrise la bête, mais le pignon lache, un peu normal vu le bricolage, et la le frein avant ne fesais aucun office et je partais
dans descente effreiné que dieu seul le sais, allait finir.
La sur le bord du rivage un gros rocher et dans un envole tel un goéland sans ailes , il fallait voir ça, je m'écrase sur une roche humide et pleine de goémon un peu glissante quoi,une gamelle magistrale ma roue avant équipe d'un demi ballon sans tétines ripe et vla qui bascule par dessus le guidon,la tête la première sur le plancher à palourdes,et oui on a pas de vaches ici du moins pas à la cote, et la, mort de rires les bigorneaux et autres bulôts, se mitent à rire suivi de moult applaudissement, l'épaule écorchée et ensanglantée par une huître se trouvant là et fort du ridicule que je venais de faire , je pris mon cylo par le triangle du cadre, bien coincé sur l’omoplate, et d'un coup de reins je décarpille pour masquer cet affront de honte,la queue entre les pattes .
Cette cabriole de bonne allait me servir de leçon.
Bon un peu de repos je me suis lâché sur ce coup là

_________________
" />

sergio cbs44

Nombre de messages : 7172
Age : 56
Localisation : pays des Bigorneaux, sous le goémon
Date d'inscription : 28/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  sergio cbs44 le Sam 21 Jan - 13:57

Bon il va falloir que je trouve une suite rapidement à cette histoire car il y a Rick80 qui essaie de me voler la vedette avec une histoire d'orange mécanique avec un mélange d'ensileuse,Flends, Claas ou john deere.
Je ne voudrai pas finir comme herbe à vache.

_________________
" />

sergio cbs44

Nombre de messages : 7172
Age : 56
Localisation : pays des Bigorneaux, sous le goémon
Date d'inscription : 28/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  sergio cbs44 le Sam 21 Jan - 14:19

Un petit lien sympathique pour vous donner une idée du terrain de jeux de notre ami Sergio
http://www.izenahgoud.fr/index.html
Bon je retourne, dans mes pensées pour une suite avec un byclou hors d'usage

_________________
" />

sergio cbs44

Nombre de messages : 7172
Age : 56
Localisation : pays des Bigorneaux, sous le goémon
Date d'inscription : 28/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  Ritonus84 le Sam 21 Jan - 17:23

Salut Sergio!

Mon absence s'explique par un manque de temps (et de moral) durant les fêtes puis, comme je le craignais, une tonne de message à lire en retard. De plus, je dois jongler avec la préparation du Xls pour l'hivernale de février, la recherche de boulot et un autre passe temps qui n'a pas lieu d'être cité ici ainsi que d'autres forums (auxquels je ne participe pas faute de temps (je sais, c'est pas bien...)) en relation directe avec ce fameux passe-temps. Bref, pas le temps de s'ennuyer quoi!

Sinon Sorgues c'est dans le Vaucluse au pied du Mt Ventoux donc Sud-Est!

Bon allez à plus et continue de nous régaler avec ton histoire de trialiste Kamikaze!

Ritonus84

Nombre de messages : 1354
Age : 32
Localisation : Sorgues (84)
Date d'inscription : 07/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  sergio cbs44 le Sam 21 Jan - 22:33

toutes mes excuses mon bilout , tu sais pour moi le sud c'est déjà un grand mot, dons ouest ou est une bajure.
Donc on en était ou, AH oui!!!!!!! Honteux la queue entre les pattes, le cyclo détruis, une roue carré et fourche tordue, le vélo était bon à classer aux oeuvres des cycles disparues,
bon je vous laisse il y du monde qui arrive pour l'apéro

_________________
" />

sergio cbs44

Nombre de messages : 7172
Age : 56
Localisation : pays des Bigorneaux, sous le goémon
Date d'inscription : 28/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  sergio cbs44 le Dim 22 Jan - 1:30

Je commence à comprendre le marco par moment, pas facile de reprendre une histoire qui ne n'y queue n(='y tête quand tu es dérangé sans arrêt,et surtout par fany qui vient toujours avec une galette , bon c'est pas facile de faire la liaison après quelques whiskys.
Bon on en était au musé, j'arrêt un moment à la crêperie, tenue par Marie lou, qui dans trois mètre carrés confectionne des centaines de crêpes et galettes à touriste en tous genre.
Mais je n'étais pas arrêter là par hasard, pour discuté le bout de jambon, mais pour la petite apprentie, Cathy qui fesais rêvé le Sergio, et qui un jour, STOP!!!!!!!!!! affraid là on est encore trop jeune pour parler de ça pig
Enfin je lui raconte mes mésaventures, et pendant que déguste une beurre sucre, elle me soigne mon épaule avec ses petites mains douces et oui quel bonheur.
Bon arrêt tu vas nous les exister.
Je laisse mon épave de coté et rentre à pinces chez moi, 3 bornes sa te fait les pieds de faire le guignol, et ce pauvre cycle finira sa vie dans la décharge public, fautes de pièce pour le réparer.
Donc voici mon Sergio de nouveau à pieds, et il le restera un bout de temps, puisque que c'est à l'aube de ses 15 ans, que les choses vont changés pour lui, surtout sur le physique , un peu d’acné purulente un peu sur le corps, et un gros besoin d'assumer , ah vous comprenez les mec de cet ages quoi et là revenons à des lignes qui un peu plus haut vous ont laissés sur votre faim.
Il découvrit, que les fameuses farouche, laisser à leurs triste sort par des marins partie pêcher la morue à TERRE NEUVE, tiens sa me rappel une chanson mais dans le coin d'AMSTERDAM, merci Jacques clown
Et donc absents pendant plusieurs mois, et elles étaient un peu volages en vous passant les détails, et la d'un seul coup nôtre Sergio a oublier ses envies de trialiste, pendant quelques temps histoire de parachever son éducation qui le rendra !!! enfin vous auriez fait quoi à sa place, laisser c'est femmes seule et sans affections donc un peu de bonheur ne nuis à personnes, et il est vrai que cette femme de 15 ans son aînée était bourrée expériences et la mon Sergio il n'en perdait pas une miettes.
Voilà pour la petite histoire du bois d'amour qui se prolonge par le bois des regrets, mais il en avait aucunement.
bon pour ce soir je crois que j'en ai existé quelques un et il est temps de réfléchir a la suite , avec un livreur de gaz, mais ça c'est une autre histoire
bonne nuit les fondus.

_________________
" />

sergio cbs44

Nombre de messages : 7172
Age : 56
Localisation : pays des Bigorneaux, sous le goémon
Date d'inscription : 28/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  Marco le Dim 22 Jan - 2:00

Bonne nuit mon bilout écrivain Wink et ... bravo l'artiste ! cheers

Marco

Nombre de messages : 4254
Localisation : Gascogne
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  rick80 le Dim 22 Jan - 12:41

Salut Sergio.T'inquiète pas ,mon histoire d'orange mécanique est finie...Et comme j'en écris une tous les deux ans ,t'es peinard pour continuer tes chouettes histoires.Je suis déja allé dans le golf du morbihan plusieurs fois.L'année dernière en juin nous sommes allés une semaine à saint pierre de quiberon ,mais nous passé le plus clair de notre temps dans le golf.

rick80

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 05/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  sergio cbs44 le Dim 22 Jan - 12:57

AH !!!!!!!!! un connaisseur de bonne choses, et st pierre quel beau coin aussi, il est sur que le golfe, devrait être cité parmi les sept merveilles du monde, bon la j'abuse un peu.
Pour ta réponse à huma , je ne suis pas tout à fais d'accord avec toi, c'est bien dans le nord de la France, que cette année passée, il a fait le plus chaud avec une hydrométrie en déficit, donc sa carte est fausse, et puis en Somme on boit pas plus qu’ailleurs . lol!

_________________
" />

sergio cbs44

Nombre de messages : 7172
Age : 56
Localisation : pays des Bigorneaux, sous le goémon
Date d'inscription : 28/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  sergio cbs44 le Lun 23 Jan - 19:26

Un jour , la mère du Sergio l'envoie cherché une bouteille de gaz, chez le père BOUQUIN ( personne ayant vraiment existé) paix à son âme.Un homme de 85 ans, et oui vous voyez dans notre pays que l'on soit jeune ou vieux il faut bosser pour vivre, son boulot, dépôt de gaz et il livrait ses clients en triporteur 125cc Peugeot, et oui celui avec une grosse caisse devant, une merveille, la seule machine que l'on pouvaient appeler une moto sur cette île.
Je prenais plaisir à discuter avec lui, vu son age, il en avait à raconter, et la au détour d'une conversation, je lui exprime ma passion pour les engins à moteur, et sans rien lui demander il me dit , sa te dirai un BB sport!!!!!!
Le Sergio reste sur le luc, un BB sport!!!!!! Ah houai,ne savant pas de quoi il me parlait, mais connaissant le bonhomme, je ne pue refusé pour éviter de le froisser.
On arrive dans son jardin et là sous une vielle voile rouge, une forme ,il saisit la voile et d'un geste majestueux laisse apparaître un magnifique engin, un truc qui ressemblait un à ça mais tout rouiller et oui le sel.

[img][/img]
Un 49 cc à vitesses rouge et noir, du moins se qui reste comme peinture dessus .
Ni une ni deux on installent le vélomoteur dans la caisse du triporteur et nous voilou partis pour une livraison direct au domicile du Sergio, au grand désespoirs de sa mère qui le croyant partie chercher du gaz ,le voie revenir avec
un tas de férial à ces yeux, et d'une voie haute lui glisse " Mais que vas-tu faire de ça, des conneries comme d’habitude", ne l'écoutant pas je pris la direction du fond du jardin, ou je m'étais improvisé un atelier à l'air libre sous une voile du vieux gréement du père, montée sur quatre piquets en bois, il faut savoir que chez nous il est préférable de faire de la mécanique avec un semblant de toit , si vous voyez ce que je veux dire.
Après quelques renseignements pris au prés de Patou, il m'explique de quel bois ce chauffe cet engin
Quelques descriptions de l'engin
Année 60
Moteur S.M.H 2 Temps de 49 cc(40x39)
Allumage et éclairage par volant magnétique
Embrayage à disque multiple
Bloc moteur 2 vitesses commandées au guidon
Fourche télescopique, suspensions arrière oscillante
Poids 74 kg
Enfin du chinois pour un novice comme le Sergio.
Donc je commence le désossage de la bête, en commençant, par le moteur , qui à ma grande surprise n'était pas grippé,que je refile au Patou le roi du 2 temps sur l'île, spécialisé dans le moteur de bateau, qui me dit , je vais te faire ça aux petits oignons (rabotage culasse, et élargissement lumière admission et il en profite pour y adopté un Delorto de 18 qui traînait dans son atelier)
Je commence à apprécier cette mob, du jamais vue pour moi, une fourche télescopique des amortos, biplace et boite à vitesse , tout d'une grande quoi , pour un puceau comme le Sergio, AH NON!!!!!! pas puceau du moins pas depuis longtemps, une Jeanne , puis une Marion étaient passées par là, enfin on s'égard un peu .
De mon coté un démontage succins du cadre, léger ponçage au disque abrasif sur tout le cadre, et une vielle peinture faite avec un pinceau de 20, du rouge à bateau, tirer quelques jours avant au chantier naval du Guipe, qui existe toujours de nos jours, ce genre de truc se fait rare, avec le temps qui cour.
Vla la phase du remontage, le moteur livré et remis en état comme un neuf

[img][/img]
et oui rein que ça, je ne sais pas si vous connaissez ce genre de brêle , mais le réservoir est un peu lourd, qonc il est immédiatement remplacer par un jerricane en plastoc, fixé sous la potence du cadre juste au dessus du moteur pour baisser le centre de gravité, pour parfaire le louque , il fallait un autre guidon , celui d'origine étant un peu sport, baisse la tête t'auras l'air d'un coureur.Donc je partis au trou, et oui c'est comme cela que l'on appel la déchetterie à ciel ouvert qu'il y avait à l'époque, et là au détours de quelques recherche je trouve une vieille bleu avec son guidon , bon je cherchais mieux mais il fera l'affaire, je le démonte et hop le voilà reposé sur mon engin qui commençai à prendre forme, mais un détail n'allait pas les pneus il fallait en trouver à tétine et là hollou, nada que dalle, rien remarque il ne faut pas rêve tu es sur une île mon Sergio, donc je me contant de ce que j'ai, ils feront l'affaire au début
Bon me voilà avec un engin qui ressemble a pas grand chose mais qui devrait satisfaire mes plussions de trialiste.
Bon je vais refroidir les cheveux un peu
A++++++++++ Les fondus


Dernière édition par sergio CBS44 le Jeu 1 Nov - 20:54, édité 1 fois

_________________
" />

sergio cbs44

Nombre de messages : 7172
Age : 56
Localisation : pays des Bigorneaux, sous le goémon
Date d'inscription : 28/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  rick80 le Lun 23 Jan - 22:00

Salut Sergio.Tout à l'heure sur Arte il y avait une émission sur la magnifique Bretagne.On a pu y voir entre autre l'ile aux moines,avec l'interview d'un charpentier du chantier du Guip. Smile

rick80

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 05/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  sergio cbs44 le Lun 23 Jan - 22:03

AH!!!!!!!!! vous voyez que je raconte pas que des conneries, il y du vrai aussi.
je ne peux pas tout inventer non plus

_________________
" />

sergio cbs44

Nombre de messages : 7172
Age : 56
Localisation : pays des Bigorneaux, sous le goémon
Date d'inscription : 28/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  Marco le Lun 23 Jan - 22:06

Perso, quand je lis d'aussi belles histoires d'un breton, ça me démange d'aller y (en Bretagne, hé !) passer une ch'tite semaine de vacances ... avec mon (mes ?) Timono(s) Exclamation Wink
Le seul hic, c'est que je n'ai pas le droit de culbuter une belle bretonne dans la lande (AÏE ! Chérie, pas sur la têteeuuux affraid ) où le bois des affamés study

Marco

Nombre de messages : 4254
Localisation : Gascogne
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  rick80 le Lun 23 Jan - 22:29

A ce sujet,j'ai moi meme quelques très bons souvenirs d'une commerçante de Telgruc,mais il y a maintenant prescription.... pig pig pig

rick80

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 05/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  Ritonus84 le Mar 24 Jan - 1:16

rick80 a écrit:Salut Sergio.Tout à l'heure sur Arte il y avait une émission sur la magnifique Bretagne.On a pu y voir entre autre l'ile aux moines,avec l'interview d'un charpentier du chantier du Guip. Smile
Vu! (eh oui les djeunes sont pas tous devant les experts!)

Sinon Sergio, si jai bien compris t'as transformé cette choucane en engin de trial?! T'étais tombé sur la tête avec le vélo?! Au secours ya un grand malade parmis nous!!!

Ritonus84

Nombre de messages : 1354
Age : 32
Localisation : Sorgues (84)
Date d'inscription : 07/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  sergio cbs44 le Mar 24 Jan - 2:00

attends la suite tu comprendras , les idioties du Sergio

_________________
" />

sergio cbs44

Nombre de messages : 7172
Age : 56
Localisation : pays des Bigorneaux, sous le goémon
Date d'inscription : 28/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  sergio cbs44 le Mar 24 Jan - 14:17

et ben pour te rassurer mon cher Riton le vélo a surement laissé des traces, et ma mélangé les boyaux de la tête, mais je te rassure la suite te donneras raison sur le principe, mais sa me fais plaisir que suis le fil de cette histoire qui je te le rappel est sortie tout droit de mon imagination a part quelques détail et personnes réels.
Pour information mon Marco les bigoudens sont un peu plus haut au pays de Pont-l'Abbé dans le Finistère, le Sergio se situe dans le Morbihan, donc pas de tubes sur la tête.
Pour rick les prescritions on s'en fou du moment qu'on a l' ivresse , et Telgrus -sur-mer, sur la presqu’île du Crozon entre Quimper et Brest, le GR 34 pour les randonneurs, agars de découvrir une nature préservée de bruyères et de landes, surplombant une côte escarpée.
Sa donne envie d'y allez, HEIN!!!!!!!!!!!!!!

_________________
" />

sergio cbs44

Nombre de messages : 7172
Age : 56
Localisation : pays des Bigorneaux, sous le goémon
Date d'inscription : 28/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  sergio cbs44 le Mar 24 Jan - 16:51

Bon vla le Sergio super équipé, sans peur du ridicule.fallait voir l'engin.
Premier coup de pédale et l'engin démarre incroyable, ( merci Patou) et le vla partie faire un tour pour épater la galerie, l'engin fonction bien et les 2 vitesses passent très bien, une petite horloge .
Direction le nord de l'île en face d'Arradon , ( bien vue riton) la pointe du Trech, ou il y a le plus grand calvaire de l'île et surtout une ancienne carrière de granit, un trou géant, avec de multiples blocs de calcaire éparpillés, un super endroit pour débuter un trial motorisé, à l’abri des regards des badauds, on se rappel un peu du ridicule du bois d'amour,
Je descend dans ce trou et commence quelques figures de style comme échauffement, et la tire sur le guidon en envoyant les gaz pour monter une roche qui n'était pas très haute et rien je retombe suer ma roue, la machine n'a rien dans le cigare, que dalle malgré les transformations de Patou, donc mon périple trialiste une nouvelle foie tombe à l'eau, je passe le voir et lui explique quelle n'a rien dans le ventre et aucune reprise, il m'explique comment fonctionne ce moteur et quelle n'est pas fait pour ce genre de truc, l'embrayage et les vitesses sont faites pour la route il est normal que tu n'as pas de pêche pour grimper une roche, donc un peu déçu, je repart avec mon engin, mais une idée me frôle l'esprit et pourquoi pas faire de l'enduro la machine est lancées donc plus de reprise, ni une ni deux je prends la direction du sud de l' île, il est plus protiste pour ce genre de balade.
Je prends mes jambes à mon cou et direction le pays aux pruneaux, ( mais non Marco pas cher toi) ici ce pays est le terrain favoris des tireurs à canons jumelés pour les garenne, et les pruneaux ne sont pas les mêmes.
La pointe du Nioul et Penha, la de grands espace se dévoile devant vous de Bruyères de ronces en tous genre, le Sergio emmanchant les sentiers côtier, et de coups de reins en coups de reins se défonce comme un fou assoiffé par les gaz d'échappement, et reconnait que cette machine est beaucoup plus agile sur ce terrain et profite pleinement du rendement de ce moteur sans puissance.
Il y a une semaine que le Sergio fait de l'enduriste, et commence à maîtriser la bête, à fond dans tous les chemins, (remarque vue la puissance de la belle tu risque rien)mais dans c'est sentiers très peu large bordés d'aubépines, la tache se fait dans un équilibre succin et pas toujours maîtriser, les bras et jambes à l'air et nous on se promène en short les bras nus digne d'un équipement de bleu bitte, un malade quoi et il le paya assez rapidement, les bras et cuisses lacérées par des épines noires il renonça vite et ce calme un peu ces ardeurs.
Un jour il décide de faire un grand raid, le tour de l'île mais par la cote , un périple de 21kms une bricole quoi, le genre de truc que tu peux faire qu'a marée basse et encore il y a des passage impossible de roches te barrant la route.
La marrée est basse à 9h00, une bonne heure matinal pour le Sergio qui pends son engin et descends au port du Goret( et oui le cochon) pas de ma faute s'il s'appel ainsi,un petit port très sympas avec sa petite plage qui va bien, juste en bas de cher la mère au Sergio, un petit paradis quoi,et la il est 7h00 du matin la mer est encore un peu haute, une brume matinal fait son office au dessus de l'eau, le fantôme d'un Sinagot disparaît derrière l'île de Creizic, quelques Cormorans sont entrain de pêchés, la mer est calme, on entends juste le bruit des vaguelettes qui viennent mourir sur le bord de la rive, bon le décor est posé.
L'eau n'est toujours pas assez basse donc le Sergio monte dans le petit bois qui surplombe ce coin idyllique et commence une ronde majestueuse avec les pins , et oui il y en a partout!!!
La machine est chaude l'homme aussi le retrait de l'eau commence à faire apparaître des bancs de sable, c'est le moment , une descente assez pentue 30% s'ouvre devant la machine le Sergio montre une habilitée à maîtriser sa machine entre les racines et ornières creusé par l'eau qui ravine vers la mer les jours de pluie, dans son élan il continu sur la cale ( endroit ou accostent les embarcations)qui se découvre avec la marée, et d'un coup de gaz se prenant pour une sterne, saut en tirant fortement sur les poignées dans un envole de 1m de haut, je vous l'a vous pas de quoi fouetter un chat, mais surtout heureusement qu'il y avait personne car l'atterrissage fut digne d'un albatros n'étant pas plus académique que ça et à rayer des manuels.
Toutes mes excuses quelqu'un sonne peut être un Control sécu , je reviens le Sergio est prudent.

_________________
" />

sergio cbs44

Nombre de messages : 7172
Age : 56
Localisation : pays des Bigorneaux, sous le goémon
Date d'inscription : 28/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  sergio cbs44 le Mar 24 Jan - 18:10

Fausse alerte ce n'était que la voisine, enfin un beau petit bout qui est en train de divorcé quel dommage, de laisser partir ça , enfin c'est un autre problème.
Le vla partis à fond sur les bancs de sables qui se découvrent au fur et mesure que la marrée descend, les couteaux s'enfoncent sous la pression des pneus et bruit de cette pétaradelle ( sa sert de sortir le dimanche), il emmanche poignée dans le coin, le soleil est au rendez-vous, quelques passage dans des flaques d'eau, laisse apparaître un arc en ciel derrière la machine( dommage pas de photo).
Le Sergio viens de faire trois bornes, quel panard et les premières difficultés se dévoilent devant lui, impossible de passer, la mer n'est pas assez basse et la barre de roche pleine de goémon est trop risqué pour si aventuré, donc on rejoint le plancher des vaches, récupère un sentier côtier et arrive au dolmen( a voir absolument si vous passez par là un des plus grand de Bretagne) , le périple de ce coté de l'île s'arrêt là, car la pointe du Nioul est propriété privé, une honte, donc on bascule de l'autre coté, la pointe de Brannec un joli petit coin une avancé dans la mer , ou on peut admirer de très beau paysages d'îles et îlots et de bateaux lutant contre courant, une merveille , je descend reprend mon objectif, qui ne dura pas très longtemps, puisque de nouveau obligé de regagner la terre ferme car cet endroit l'Anse du Guyp, suivit de la Baie du Vran s'offre devant moi et cet endroit est bourré de pièges invisible, la vasière avec les dortoirs à huître qui ne faut pas déranger faute de les rendent immangeable, NON je déconne!!!!!!!!!!!!!!
J'arrive à la fontaine des Salziannes, ( lieu mythique des lavandière de l'île aux moines) un vacarme fend l'air , que dis-je, une pétarade réveille les Bernaches Cravant, Tardonne de Belon, qui nichaient là, une envolé de Colverts et sarcelles qui décolle à ce bruit qui ne vient de nul par, mais résonne dans toute la baie, et d'un coup un engin comme un OVNI, surgit d"un chemin au bout d'un garenne, enrhume le Sergio et au détour d'une ornière boueuse créer par le trop plein de la fontaine,asperge le Sergio, d'une mélasse puante et limoneuse.
le gus fait un demi tour pratiquement sur place et d'un wheeling majestueux viens ridiculisé le Sergio le luc posé sur sa selle.
Le gus mort de RIRE,me regarde, mais quel est cette machine surpuissante qui venait de m'explosée les tympans au passage, le gus enlève son casque et la surprise d'un sourire narquois, je vis apparaître mon pote Patou, chevauchant une machine qui tournait comme une horloge de Quimper( et oui Marco a déjà pris les comtoises Suisse ).
Tiens vous savez pourquoi les Bretons sont tous de la même famille et de surcroît tous frères, hein jvous donne Émile, par ce qu'ils ont quimper, AH-AH -AH!!!!!!!!!!!!Razz Razz Razz Razz
Houai je vous l'admet elle fait pas le ménage .
Bon trêves de plaisanteries, le Sergio s'approche et la une merveille , une machine blanche et rouge, équipé d'un gros mono , je vais vous dire que pour un apprenti en herbe en 49,9cc, je me trouvais un peu ridicule au coté de cet engin, et LA , devant le Sergio s'affiche le Patou sur un superbe SL fraîchement repeint.
( vous voyez on n'y arrive au SL il fallait être patient )
La même machine que celle de Arno13, la le Sergio tombe sur le luc, mais d'ou tu sort ça, de derrière les fagots lui répond le Patou, je crois que cet à ce moment là que le Sergio se mit à rêver, de posséder ce m^me engin.
Petite pose pipi!!!!!!!!!!!

_________________
" />

sergio cbs44

Nombre de messages : 7172
Age : 56
Localisation : pays des Bigorneaux, sous le goémon
Date d'inscription : 28/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  sergio cbs44 le Mar 24 Jan - 18:56

Bon me revoilou, après une petite pose kro, et ça répare.
Le Patou de bonne composition et voyant le Sergio un peu ridicule sur sa boite d'allumette comme un crapaud baveux envaser, lui propose de l'essayer et après quelque rudiments et conseils de pilotage pour conduire cette brêle, et oui haut de ses 15 ans, mal grès qu'il se prenait pour un homme, retomber d'un seul coup dans son adolescence juvénile devant cette machine.
Contact, coup de kick, le ronronnement de ce moteur 4 temps réveillent quelques gastéropodes marin rejoignant les goémons.
Enclenchant la première et d'un coup d'accélérateur, lâchant l'embrayage vla ti pas que le Sergio l'envole dans un super soleil non maîtrisé et se retrouve sur le luc la machine continuant son chemin.
Houai!!!!!! quel engin, le Sergio n'en revient pas, quel puissance, il se serait cru sur un Horse non débouré dans un rodéo du Far West Américain.
Alors là comptant le Patou.
il me passe un savon ,et me r'explique la chose et les rudiments d'un tel engin, il me dit sait comme une femme tout en douceur et tu t'envoie en l'air quand tu maîtrises.
Il avait pas tord
il en profite pour me faire une petite démonstration de ses tallent en la matière en me gratifia d'un sublime wheeling gigantesque.
Le Sergio fier de sa personne ne sans laisse pas compter, remonte sur la machine bien déterminé à suivre les conseils de son ami et que l'on ne l'y prendrait plus, il chevauche la machine et d'un geste magistral s'envole décollant légèrement la roue avant le long de la garenne, la les lapins détallent devant lui ne demandant pas leurs reste, 2ème.3ème.4ème mais il y en a combien 5ème 6ème (bon j'arrêt)la machine bouffe la poussière quel pied.
La pas de secret,y a pas photo, le 49.9 va retourné finir sa vie tout droit sous sa bâche.
C'est une machine comme ça que je veux!!!!!!!!!!!!!! HURLE le Sergio ,qui résonne dans toute la baie, faisant fuirent quelques mulets qui traînaient là sur le bord de la rive.

Bon il va falloir pensé à la suite et oui le Sergio il veut une machine qu'il ne peut se payer
A SUIVRE

_________________
" />

sergio cbs44

Nombre de messages : 7172
Age : 56
Localisation : pays des Bigorneaux, sous le goémon
Date d'inscription : 28/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  Ritonus84 le Mar 24 Jan - 20:07

Bien joué! J'me régale, ça sent la marée chez moi!

Ritonus84

Nombre de messages : 1354
Age : 32
Localisation : Sorgues (84)
Date d'inscription : 07/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  sergio cbs44 le Mer 25 Jan - 14:07

Le Sergio et le Patou , s'amusent comme des fous dans cette garenne, l'heure tourne et il est un peu tard pour continuer le tour de l'île la marée remonte, ils ont pas vu le temps passé, on rentrent on s'arrêtent chez Félix, un ancien marin pote du père à Sergio qui tiens la dernière chapelle avant le desert, après quelques cervoises englouties goulûment,ils avaient soif les timonistes , on déposent le brêlon du Sergio chez lui, et les vla partis au bourg, pour épater quelques donzelles parisienne qui traînaient devant la terrasse de chez Marie encore une chapelle (rassurez-vous je ne vais pas toutes les citer , il u en a 13 sur l'île 3 vraies, le reste son des Rads) , quel pied!!!!!!!!
Cette machine attire les meufs comme des mouches sur un morceau de viande avariée ( bon j'exagère un peu)mais facile pour le Sergio et le Patou, de lever la galinette, si je puis le dire ainsi, après quelques démonstrations pittoresque et quelques roulages de pelle, il est temps de rentré, le père est rentré de campagne de pêche et quand il est là, la soupe c'est à l'heure.
Le Patou me propose de garder la machine le reste de la semaine, quel aubaine , je n'en demandais pas tans.
Et VROUMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM!!!!!!!, quelques cabrioles, sauts de roches et des essais de tentatives wheeling pas toujours maîtrisés, le Sergio rentre chez lui, du moins chez ses parents, qui là moins contant de le voir arrivé avec cette machine, et de suite le père lui tombe sur le dos, et demande sur un ton de colère.
"mais d'ou t'arrive et qui est cet engin de malheur" Le Sergio qui craignait un peu son patriarche lui explique d'ou elle venait , il ne le cru qu'a moitié, le problème est survenue un peu plus tard quand le Sergio glissa entre 2 cuillerées de soupe qu'il voulait s'acheter la même machine, alors là grande rigola.
Mais mon pauvre Sergio, avec quel sous tu vas te la payer .
-hé ben je vais travaillé
-A quand même tu te décide,( lui rétorque le père)
-moi j'ai du boulot pour toi, j'ai un copain qui cherche des matelots.
Le Sergio due si résigné, pas le choix le SL était une priorité.

_________________
" />

sergio cbs44

Nombre de messages : 7172
Age : 56
Localisation : pays des Bigorneaux, sous le goémon
Date d'inscription : 28/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Aventures Rocambolesques au pays des bigorneaux

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 33 1, 2, 3 ... 17 ... 33  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum