Schéma électrique CBs S3

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  trialxls le Dim 12 Juin - 8:52

Le capteur à efet hall peut se monter sur le S3 ( le cache est moins jouli que sur l'origine... Pour le CDI, faut essayer d'en trouver un qui s'alimente en 6 ou 12v; d'origine, sur XLS, étant donné que le bobinage alternateur d'allumage fait 245 Ω , je suppose qu'il délivre une tension bien élevée ( avec peu d'intensité); pour moi, le problème est surtout pour l'alim du CDI, mais il y a peut être possibilité de monter un alternateur de pit ...

... enfin, de mes brêles, celle qui démarre le mieux est la TLS en allumage d'origine... mes autres tentatives, c'est pour le fun avec des trucs de récup; je n'ai rien en neuf...

trialxls

Nombre de messages : 377
Localisation : Villefranche sur Saone
Date d'inscription : 02/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  jm25 le Dim 12 Juin - 10:46

tant que vous gardez l'avance centrifuge, vous restez dans un système d'assistance électronique surtout si le rupteur reste en place, on conserve tous les défauts des pièces mécaniques.

en montant un capteur à effet hall comme moi, je reste dans la même logique sauf que j'ai éliminé le problème des jeux de construction et fonctionnement du rupteur, ce qui est une grande avancée mais il reste les jeux dans la came qui peuvent faire varier la courbe idéale d'avance.

prochaine étape, l’Arduino, je suis dessus mais pas le temps en ce moment.

pour info, mon système est le même que celui à 200€, il est juste plus artisanal dans sa présentation.

ma K4 fonctionne comme ça depuis plus de 4 000 km mais sa came d'avance est neuve donc les jeux sont minimes.

jm25

Nombre de messages : 306
Localisation : au pays des virages et du comté
Date d'inscription : 28/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  chap 53 le Dim 12 Juin - 18:06

salutatous

mon projet est donc de réaliser un allumage electronique fiable permettant de suprimer le rupteur, le condensateur etle réglage de l 'avance en utilisant un capteur a effet hall et un cdi qui regle automatiquement l 'avance en fontion du regime du moteur et alimente la bobine HT pour provoquer l étincelle au bon moment
dans ce type de montage il me semble ( parce que je ne l 'ai pas encore réalisé sur ma S3 mais sur un chappy), la bobine n 'est plus alimentée en permanence par la batterie mais juste quand cela est necessaire par le cdi
le cdi est alimenté en courant continu apres contact
le capteur a effet hall envoie un tres faible courant d 'impusion au cdi sur lequel il est raccordé pour provoquer l 'étincelle au bon moment
le generateur d 'origine de la S3 aura donc pour role de charger la batterie et d 'alimenter le circuit electrique
cette solution permet donc facilement aussi de passer en 12 volts a l 'occasion sans avoir besoin de remplacer la bobine HT mais juste la batterie et de monter un regulateur ou une cellule redresseur -régulateur à la place de la cellule redresseuse d 'origine
de meme avec ce type de montage redresseur- regulateur on peut supprimer la resistance de registre qui est connectée en parallele avec la veilleuse du phare
le circuit electrique d 'origine n 'est donc pas modifié en profondeur
j 'ai realisé cette experience avec un chappy equipé à l 'origine d 'un volant magnétique et d 'un allumage rupteur condensateur en parallele bibine HT
il me semble qu 'il est donc possible de faire la meme chose avec une S3 en utilisant son alternateur comme un volant magnétique
j 'ai pu constater la qualité de l 'allumage cdi sur le chappy et l 'avantage de ne plus avoir aucun réglage a faire sur l 'allumage, un meilleur rendement du moteur, un démarrage au 2 eme coup de kick apres plusieurs mois sans utilisation du brélon, bref que du bonheur

je suis tres interressé par lem ontage de jm25, je trouve qu 'il est rusé et inetelligent et ne dénature en rien le charme de la S3 tout en lui donnant un allumage moderne et fiable
et puis si ca ne marche pas on peut toujours revenir a l 'allumage rupeur d 'origine quite a avoir perdu quelques dizaines d 'euros
sut la K4 bicylindre il faut donc deux lames pour donner les impulsions nécessaires au capteur a effet hall, sur un mono une seule lala doit donc suffire
jm25 pourrais tu m ' indiquer les dimensions de la lame a construire pour ma S3 en realisant un montage identique a celui que tu as monté sur ta K4 ?
si je ne trouve pas de came pour realiser l 'helice peux tu m 'indiquer le diametre interieur et la longeur du tube métallique servant de came et de support a la lame ? est ce que cetube peut etre réalisé en cuivre ou obligatoiremement en acier ( je pensais par la utiliser des tubes de cuivre de canalisation d 'eau de batiment )
derniere question a ce sujet, est il necessaire de ventiler le capteur a effet hall en percant le couvercle qui l 'abrite lorsque on utilise le capteur TLE4905L ou existe il un capteur encore plus résistant a la chaleur ?
quand je regarde la derniere hélice que tu as fabriquée est ce bien avec un tube de came originale de la brèle que tu l 'as fabriquée ou faut il "usiner ou faire usiner " une piece spéciale ?
merci de vos réponses
A+
Chap

chap 53

Nombre de messages : 490
Localisation : Limoges 87
Date d'inscription : 29/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  chap 53 le Dim 12 Juin - 18:09

encore une question pour jm25
quel cdi peut convenir a ce montage ?$quel cdi as tu utilisé pour la K4 ?
merci de tes réponses
Chap

chap 53

Nombre de messages : 490
Localisation : Limoges 87
Date d'inscription : 29/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  jm25 le Lun 13 Juin - 9:07

tout est là :

1er test sur ma JX vendue depuis

Jean Marc a écrit:comme beaucoup d'utilisateurs de CB125K à came à double bossage, j'ai une usure irrégulière des cames et surtout la précision n'étant pas de ce bas monde de la vis platinée, une ouverture donc une étincelle erratique, pour y remédier, j'ai donc procéder comme suit:

essai sur la JX pour l'instant, la K4 fonctionnant très bien, on y touche pas! :Mr Green:

pour info, j'ai pris un capteur à effet hall saturé, c'est à dire qui a un aimant en face du capteur de façon à simuler l'ouverture des vis au passage de l'hélice en fer, le champs magnétique est rompu, le capteur simule l'ouverture des vis.

tout cela fonctionne sans modifier l'allumage Velleman


matériel nécessaire:

capteur à effet hall  SR17CJ6 de chez Conrad
allumage Velleman
une platine d'occasion
tube métallique
tole (récup sur une vielle alim de PC)
brasure
l'hélice fait 49 mm de diamètre

sur la platine d'allumage, j'ai percé deux trous de 2.5mm que j'ai taraudé à 3x50 pour fixer le capteur.

au droit du capteur, j'ai découpé la platine pour éviter que l'aimant se démagnétise trop vite.

j'ai pris une vieille came 304, j'ai emmanché à force un tube métallique de diamètre adapté, en tapant pour qu'il rentre, il a pris la forme de la came.

j'ai fait deux encoches à la scie à métaux, j'ai découpé deux morceaux d'acier que j'ai soudé sur le tube de façon à faire une hélice.

une fois tout cela en place, l'hélice remplit son rôle.

j'ai adapté finement à la lime le début de la coupure afin que l'étincelle soit au même endroit car vu la précision de mon montage, il y avait un petit coup de lime à donner

la largeur de l'hélice correspond à environ 105° environ pour avoir le temps d’ouverture correspondant à la came.

raccordement du capteur:

le fil noir = masse
le fil rouge au plus après contact
le vert sur l'entrée du Velleman

le calage se fait à la lampe témoin comme pour des rupteurs

place aux photos:











ces photos représentent la version bêta de l'hélice, elle n'a pas le bon angle d'ouverture (60° au lieu de 105°)

voici le montage aujourd'hui:



le souci rencontré est la monté en température du capteur à effet hall qui ne fonctionne plus comme il faut au delà de 85°c or, j'ai pu mesuré, sonde de température souple collée sur le capteur, couvercle en place:

départ à froid, température garage et moteur 23°c, un coup de kick et hop ça tourne, ralenti stable à 500 rpm avec un peu de starter, gros avantage du système à capteur.

trajet de 6 km en montée (pas fou, si je tombe en rade, je veux redescendre sans souci Laughing, arrivée au bout des 6 km, des ratées d'allumage, arrêt moteur, prise de la température = 87.5°c, au delà des 85°c

attente de 5 minutes, température maximale du capteur = 103.5°c, essai de démarrage, que nénni, logique.

j'enlève le couvercle et 1 minutes après, température du capteur à 84°c, ça démarre péniblement (comme avant sans le capteur à effet hall)

une fois en route, retour en poussant bien le moteur, tout va bien, le fait de rouler sans couvercle = refroidissement optimal, température à 45°c.

au bout de 6 km, quelques ratées lorsque je penche la moto en virage (problème trouvé, fil de bougie coupé Twisted Evil)

arrêt, température à 50°c, redémarrage immédiat sans souci, roulage jusqu'au prochain arrêt chez moi.

température à l'arrêt = 50°c puis monte à 78°c (toujours sans couvercle)

moralité, ce capteur est bien utile mais a ses limites de température trop basses pour le JX ou K5 et je roule à la campagne, je ne parle pas en ville comment ça doit vite monter en température.

ces mesures ont été faites en plein mois d'aout avec 26° dehors

depuis, j'ai crée des ouvertures dans le couvercle pour refroidir et ça marche au poil, ne pas oublier qu e la température ambiante est plus fraiche également donc, à voir l'été prochain Wink



depuis, j'ai fait environ 150km, pas beaucoup mais pas de soucis particuliers

la peinture sur l'hélice, c'est pour faire beau et surtout en bêta, pour ne pas me prendre les doigts dedans lors des essais moteur tournant :whistling:

amélioration du capteur

Jean Marc a écrit:bon, j'avance sur ce capteur à effet hall qui ne supporte pas plus de 85°c.

il se démonte, donc remplacement du capteur limité à 85°c par un autre , le TLE4905L qui supporte 150°c et remise en place cheers

de haut en bas et de gauche à droite:



le clip de fermeture du capteur, l'enveloppe du capteur

le capteur trop faible, le nouveau capteur

l'opération consiste à souder les fils dans le bon ordre et à remonter le tout à la place du premier





maintenant, il faut que j'installe tout ça sur la K4

la pièce définitive qui se monte à la place de la came, réalisée par un tourneur

Jean Marc a écrit:voici la version définitive de mon hélice pour allumage, cela remplace la came




pour répondre à tes questions:

j'ai choisi un capteur à effet hall saturé pour ne pouvoir utiliser un boitier d'assistance à l'allumage Cartier (Supercinq), il est en 12v mais fonctionne très bien en 6v ou prendre un allumage Velleman et le passer en 6v

le capteur choisi ne supportant pas plus de 85°c, je l'ai modifié car il fallait qu'il supporte 150°c, le TLE4905 fait parfaitement l'affaire donc aucun souci

l'hélice est en acier pour être certain que l'on coupe bien le champs magnétique au passage

si tu montes un capteur non saturé, il faudra un transistor de commande du boitier et surtout, il faudra fixer l'aimant correctement sur la came

pour un CDI, la courbe d'allumage n'étant plus donnée mécaniquement mais par une cartographie intégrée, on a le choix entre un système à PIC ou un Arduino, j'ai commencé un système à b&se de PIC mais finalement, je me dirige sur l’Arduino, le capteur restant toujours le même quel que soit le boitier derrière.

pour l'hélice, ses mesures dépendent de ton capteur et sa position sur la platine

dans mon cas, ayant choisi un capteur saturé, j'ai fait réaliser une platine en alu pour poser celui-ci afin d'éviter que l'aiment ne se démagnétise trop vite en raison de la platine métallique.

edit: photos du montage en place:




jm25

Nombre de messages : 306
Localisation : au pays des virages et du comté
Date d'inscription : 28/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  chap 53 le Mar 14 Juin - 14:35

salutatous
a) petite question au sujet de la JX et de la K4 :
est ce que sur ces deux machines le rupteur de l ' allumage est monté en parallele ou en série comme sur la S3
je pense que cela doit influencer l 'importance du dwell car monté en série l 'ouverture du rupteur coupe l 'alimentation de la bobine alors que monté en parallele l' ouverture du rupteur permet l 'alimentation de la bobine durant le temps donné par le % de dwellsi je ne me trompe pas ?

b) petite question au sujet de l 'assistance etectronique et du remplacement du rupteur par un capteur a effet hall saturé ou pas saturé dans le cas de la S3 avec rupteur en série :

- dans le cas du montage d'un capteur a effet hall suivi d 'un boitier d 'assistance electronque type velleman ou cartier à la place du rupteur d 'origine et en conservant cependant le mecanisme d 'avance variable centrige d 'origine également, le capteur envoie un signal au boitier d 'assistance electronique de l 'allumage pour declancher l 'étincelle au bon moment .c 'est le boitier d 'assistance qui alimente la bobine HT.

- etant donné que la bobine HT est alimentée par la batterie au travers du boitier d 'assistance, l 'envoie de ce signal par le capteur doit donc normalement se produire au meme moment precis où le rupteur d 'origine doit s 'ouvrir pour couper l 'alimentation de la bobine et creer l 'étincelle.

- dans ce cas de montage et si juste un signal du capteur a effet hall (relativement bref je pense pour etre efficace ) doit suffir pour commander le boitier d 'assisance , le dwell durant lequel doit durer le signal du capteur ne me semble pas etre un élément important pour assurer le bon fontionnement de l 'allumage, et dans ce cas également le seul réglage d 'allumage à respecter serait le calage initial du capteur hall, à savoir en pratique que la pale de l 'helice soit précisement calée pour penetrer dans la fente du capteur hall saturé au meme moment que celui où le rupteur d 'origine commence à s 'ouvrir (calage avec le repere F du plateau du rotor ) . de meme la largeur de la pale qui doit( theoriquement) correspondre au % du dwell n 'a plus d 'importance car son effet dans le capteur devrait etre immédiat dès le debut de son passage dans le dit capteur.
- que pensez vous de cette hypothèse ? me serait je trompé sur le fonctionnement du boitier d 'assistance electronique type cartier ou velleman ?

pour info le dwell d une S3 est de 29% selon la RMT
quand le moteur tourne a 10 000 tours / minutes, l ' AàC tourne a 5 000 tours /minutes
un tour de came fait donc 60 secondes / 5000 tours = 0,012 secondes , soit 12 ms
avec un dwell de 29 % la durée d 'ouverture des contacts du rupteur d 'origine est donc de 3,48 ms, temps durant lequel la bobine HT ne serait plus alimentée .
29% de dwell représente un secteur angulaire de 360 X 29 % = 104, 4 degrés sur le plateau d 'allumage,
pensez vous que ce calcul est correct ou bien faut il comprendre l 'inverse à savoir que la bobine est alimentée pendant 3, 48 ms par tour de came ?

chap 53

Nombre de messages : 490
Localisation : Limoges 87
Date d'inscription : 29/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  chap 53 le Mar 14 Juin - 14:46

pour tenter de finir mon raisonnement dans le cas où le rupteur serait monté en parallele et non pas en serie, l 'ouverture des contacts du rupteur enclanche l 'alimentation de la bobine HT, et la fermeture des contacts la coupure de son alimentation .
cela voudrait donc dire que la bobine est alimenté juste durant le temps du dwell et dans ce cas le dwell s 'avère tres important pour assurer a la bobine une charge inductrice suffisante pour produire un courant haute tension suffisant pour créer l 'étincelle

et c 'est bien la le fond de mon itnerrogation concernant le fonctionnement del 'allumage de la S3 , est ce que le dwell de la S3 correspond au temps nécessaire pour l'alimentation minimale suffisante de la bobine HT ou au contraire au temps necessaire pour couper l 'alimentation de la bobine afin que l 'étincelle puisse se produire ?

un timoniste ,voire meme plusieurs j 'espere, connait il la réponse ? cela me serait de grande utilité pour contineur à imaginer la modernisation efficace et pas chère de l 'allumage rustique de la S3

merci a tus
Chap 53

chap 53

Nombre de messages : 490
Localisation : Limoges 87
Date d'inscription : 29/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  eldorado le Mar 14 Juin - 16:08

Bonjour Chap53,

en te lisant, j' avais l' impression que tout se mélange...
Bon, une bobine possède deux circuits : un primaire et un secondaire, et se comporte comme un transformateur ( passage du Volt au millier de Volts).
C' est le circuit primaire qui est alimenté quand le rupteur est fermé, afin d' assurer la charge du circuit électromagnétique (le primaire entoure le secondaire)./
Ce temps de charge correspond au temps de Dwell.
Je ne conçois pas un rupteur monté en parallèle, en tout cas sur nos brélons. Il s' agit d' un montage en série.
Le temps de charge d' une bobine est très bref, de l' odre de quelques millisecondes, au delà, elle commence à chauffer, donc risque de dégradation pour elle.
Cependant, il faut tenir compte de la vitesse de rotation de nos moteurs, et donc ménager un temps de recharge suffisant entre deux étincelles.
De ce fait, le temps de fermeture du rupteur est important, et correspond à un temps de Dwell suffisant pour cela (indiqué dans la RMT).
Ce temps se calcule ensuite en termes de degrés ( X degrés sur 360 ° de rotation de la came ou de la fenêtre qui passe dans le capteur), qui signifient le temps de rotation pendant lequel la charge
s' effectue).
Le temps d' ouverture et de fermeture du rupteur sont donc importants, ou de la fenêtre dans le capteur, à la fois pour permettre un déclenchement précis de l' étincelle (calage du moment d' ouverture) et le temps de recharge (fermeture).
Donc, en résumé, pour réaliser la pale qui commandera le capteur, reporte toi aux indications pour la S3 concernant son temps de Dwell, indiquées en degrés, et à retrancher de 360 °.

http://a110a.free.fr/SPIP172/article.php3?id_article=12

Eldorado.

eldorado

Nombre de messages : 7985
Date d'inscription : 03/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  jm25 le Mar 14 Juin - 16:50

le condensateur de tout allumage batterie/bobine est branché en parallèle au rupteur.

le Dwell est important pour les hauts régimes avec un rupteur, là où le temps de charge de la bobine doit être minimal pour avoir un fonctionnement optimal.

Le capteur à effet hall se comportant comme le rupteur (interrupteur ouvert au point d'allumage pour le saturé ou interrupteur fermé au point d'allumage pour le non saturé qui est commandé par le passage de l'aimant devant), son réglage doit donc être identique à celui du rupteur, à savoir déclencher l'étincelle au moment précis du point d'allumage, ce qui est le cas.

sur la JX, j'avais essayé de respecter le Dwell que j'avais déduit par rapport au temps d'ouverture du rupteur, finalement, ça marche aussi bien avec une pale plus petite (Cf la version bêta puis ma version définitive sur la K4)

aucune chauffe de la bobine n'a été constatée.

le Vellman ou Cartier fonctionnent avec un condensateur mais peuvent très certainement s'en passer, j'avoue ne pas avoir essayé.
Dans le cas de ces deux boitiers, il faut un capteur saturé pour que le transistor de commande exécute sa fonction.

la dernière évolution de ce système est de remplacer l’avance mécanique par une avance "électronique", comme ça on peut non seulement jouer sur les courbes pour les plus téméraires mais on est certain d'avoir une avance idéale puisque plus de jeux de construction.

j'ai programmé un module Arduino avec une courbe approchante de la CBS, reste plus qu'à faire un essai à l'occasion mais j'avoue que ma devise étant "tant que ça marche, onne touche pas!", ça va attendre un peu


Dernière édition par jm25 le Mer 15 Juin - 10:16, édité 1 fois

jm25

Nombre de messages : 306
Localisation : au pays des virages et du comté
Date d'inscription : 28/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  eldorado le Mar 14 Juin - 17:00

Bonjour JM 25,

" le rupteur de tout allumage batterie/bobine est branché en parallèle au rupteur. "

Question

Sinon, pour le reste, bon, comme une redite de ce que j' ai rédigé, ma foi, si cela peut éclairer Chap...

Eldorado.

eldorado

Nombre de messages : 7985
Date d'inscription : 03/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  PapyGadin le Mar 14 Juin - 17:31

Salut Chap , Eldorado et Les Monomaniaques.

Le sujet est passionnant , mais complexe , et  peut devenir rapidement du type " Bobo à la tête " Very Happy

Pour être précis , je voudrais apporter un petit complément à la remarque d 'Eldorado.
N ' y voyez aucun désir de polémique  Very Happy , mais un désir d 'essayer d 'essayer d 'éclaircir le sujet

eldorado a écrit:Bonjour Chap53,

Je ne conçois pas un rupteur monté en parallèle, en tout cas sur nos brélons. Il s' agit d' un montage en série.

Eldorado.

Comme le précise Eldorado , sur les machines ayant un allumage du type " Batterie/Bobine " comme la SL , ou la CBs et la CB S3 , le rupteur est monté en série

Mais , sur les machines ayant un allumage directement alimenté  par le volant magnétique , comme la XL , et la Tls par exemple , le rupteur est monté en parallèle


Alors que dans l ' allumage Batterie/Bobine l 'ouverture du rupteur coupe brusquement l'alimentation de la bobine HT ,
C 'est l'inverse dans l 'allumage par volant magnétique .ou le primaire de la bobine HT est brusquement alimenté en courant à l'ouverture du rupteur

Dans les 2 types d 'allumages , c'est la brusque différence d'intensité qui induit dans le secondaire de la bobine HT le courant de forte tension qui alimente la bougie

Pour mémoire les principaux système d'allumages de nos brélons

La CBs et la CB S3 ont le même principe que celui de la SL indiqué sur ce croquis.



A+
Papy Gadin


Dernière édition par PapyGadin le Mar 14 Juin - 18:58, édité 1 fois

PapyGadin

Nombre de messages : 4425
Localisation : Rouergue
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  eldorado le Mar 14 Juin - 17:44

Bonjour Papy Gadin,

merci pour ces précisions, cependant, merci de m' expliquer davantage la différence entre un montage en série ou en parallèle.
Pour moi, le courant qui traverse le circuit primaire de la bobine se réalise sur un circuit qui va du + au - en traversant le rupteur fermé. Il se comporte comme un interrupteur. Le rupteur, selon moi, est donc monté en série (interposition entre le - et la bobine). Le circuit secondaire de la bobine peut être considéré comme installé en parallèle du rupteur.
Je peux me tromper, merci pour le complément d' info.

A+,
Eldorado.

eldorado

Nombre de messages : 7985
Date d'inscription : 03/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  PapyGadin le Mar 14 Juin - 18:04

salut Eldorado.

J 'étais, sur de ta demande complémentaire d'informations Very Happy Very Happy

Le blême , c'est que j 'ai du mal à formuler clairement la téhorie sur les montages en // et en série des rupteurs.

Déja une piste :

Sur les allumages par VM , la bobine est à la masse.
Sur les allumages B/B , elle ne l'est pas .

je vais essayer d 'illustrer ma fumeuse théorie par un croquis.

Mais je vous demande une petite heure .
c 'est l 'heure du goûter de Mamy

A +
Papy Gadin

PapyGadin

Nombre de messages : 4425
Localisation : Rouergue
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  eldorado le Mar 14 Juin - 18:10

Laughing

Il n' y a pas le feu au lac, comme disent nos voisins suisses...

Prend le temps de goûter.

A+,
Eldorado.

eldorado

Nombre de messages : 7985
Date d'inscription : 03/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  professeurhammond le Mar 14 Juin - 18:22

Salut Papy, Eldo, Chap et le reste de la troupe de Monomaniaques.

Je vais ajouter mon grain de sel mais pour moi ce n'est ni un montage en parallèle ni un montage en série Laughing
En effet un rupteur n'est pas un consommateur, mais juste un interrupteur comme son nom l'indique.
Donc le montage ressemble à ce qu'on imagine d'un montage en série (en effet si on met l'interrupteur d'une lampe de chevet en parallèle de l'ampoule il va pas se passer grand chose au clic Razz )

La différence du parralèle = volant magnétique / série = batterie bobine s'applique au condensateur, et non au rupteur.

Un rupteur a toujours pour but de ouvrir ou fermer le circuit d'alimentation de la bobine.
Sauf que :
- batterie bobine : bobine alimentée en continu / étincelle à la rupture
- volant : c'est l"inverse

A++

professeurhammond

Nombre de messages : 1182
Age : 35
Localisation : landes
Date d'inscription : 19/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  eldorado le Mar 14 Juin - 18:33

Ma foi, Prof', je vois bien aussi cela de cette manière... Very Happy
L' idée du consommateur est très pertinente, je trouve.

A+,
Eldorado.

eldorado

Nombre de messages : 7985
Date d'inscription : 03/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  PapyGadin le Mar 14 Juin - 19:20

Objections , Mes Honneurs  


Des interrupteurs , peuvent être montés en // ou en série  Very Happy

Voici les différents types d'allumage :

Batterie Bobine avec le rupteur et la bobine en série.



Allumage par le volant magnétique . Rupteur et Bobine en //



Est ce que Les Plus Rotords d'entre vous , sont convaincus par ces croquis ?  

A+
Papy Gadin

PS : Rappel du principe de différents montage en // et en série :


PapyGadin

Nombre de messages : 4425
Localisation : Rouergue
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  eldorado le Mar 14 Juin - 19:39

Papy Gadin,

sur tes schémas, regarde l' emplacement du condo, c' est lui qui semble déterminer la différence.
Cependant, je pige mieux ainsi ton argumentaire.
J' ai toujours un peu de mal à piger le fonctionnement du volant magnétique en regard de la bobine...

A+,
Eldorado.

eldorado

Nombre de messages : 7985
Date d'inscription : 03/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  PapyGadin le Mar 14 Juin - 20:15

Salut Eldorado.

Effectivement les condos , sont branchés suivant le même principe .

Mais les rupteurs sont bien en série pour le batterie/bobine et en // sur l 'allumage par VM , par rapport à la bobine.

Le type de bobines est différents sur les 2 systémes.

Les bobines pour VM ont un entrefer et sont alimentées en alternatif
Pas les bobines pour BB qui sont alimenteés en continu








PapyGadin

Nombre de messages : 4425
Localisation : Rouergue
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  chap 53 le Mar 14 Juin - 20:19

salutatous le monomaniaques
les schéma de Papy gadin sont parfaits
pour moi l interet du volant magnetique avec rupteur en parallele est qu il facilite grandement le montage d 'un capteur a effet hall ( non saturé) suivi d 'un CDI pour gerer l 'alimentation de la bobine et donc l 'allumage dans son ensemble, car le rupteur et le condensateur sont déja fixés sur à le stator lui meme recouvert par le rotor, et donc le capteur a effet hall est fixé en lieu et place du rupteur et le condensateur est supprimé.
c 'est l 'experience que j 'en ai tiré en montant un allumage entierement electronique sur un yamaha chappy ( capteur +CDi enremplacement du rupteur + condensateur), et le resultat est qu 'il n 'y a absoulement plus aucun regalge a faire pour obtenir un allumage parfait et durable
avec un alternateur tel que sur la S3, le principe d 'allumage realisé par JM25 est tres ingenieux et de plus pas cher du tout
dans ce cas le rupteur étant placé a l 'exterieur de l ensemble rotor stator ,t en remplacant le rupteur en lieu et place par un capteur a effet hall on ne dispose plus des aimants du rotor pour agir magnétiquement sur le capteur et créer ainsi le signal nécessaire au fonctionnement d' un boitier d 'assistance électronique type velleman (ou cartier) ou d 'un CDI.
pour palier a cet inconvenient JM25 a utilisé un capteur à effet hall saturé et le signal est créé par le passage d'une pale metallique dans ce capteur en masquant son aimant , on peut considerer que l 'aimant intégré au capteur a effet hall saturé remplace l 'aimant du rotor de l 'alternateur ( ou du volant magnetique )
la seule difficulté technique pour reussir ce montage restant la fabrication de l ' hélice a une pale necessaire pour nos monos.

je ne connais pas precisément la composiotion de l 'allumage d'une K4 ou d une JX, et ne sais donc pas si leur allumage et du type batterie bobine avec rupteur en série ou rupteur en parallele, avec altrenateur ou avec volant magnétique
car si le principe de l 'allumage d 'une K4 ou d 'une JX est à l 'origine indentique à celui de la S3 alors il n 'y a plus de probleme de montage d 'un capteur a effet hall suivi d un boitier cartier ou velleman, voire meme d 'un CDI si on peut en trouver un qui s 'adaptera a la S3.

chap 53

Nombre de messages : 490
Localisation : Limoges 87
Date d'inscription : 29/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  chap 53 le Mar 14 Juin - 20:24

pour continuer mon raisonnement
si on monte un boitier d 'assistance type velleman entre capteur à effet hall et bobine il faut conserver le mécanisme d 'avance variabe centrifuge d 'origine
si on monte un CDI entre le capteur et la bobine on peut supprimer le mecanisme d 'avance centrifuge d 'origine, et dans ce cas il n 'y a plus d usure mécanique ni de déréglage possible de l 'allumage qui reste parfait.
peut etre que jm25 nous donnera son avis d 'expert sur cette théorie ?
A+
Chap

chap 53

Nombre de messages : 490
Localisation : Limoges 87
Date d'inscription : 29/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  chap 53 le Mar 14 Juin - 20:36

je continue un peu en espreant ne pas trop vous faire mal a le tete comme dit Papy Gadin

une solution existe enthéorie pour remplacet le capteur a effet hall saturé et l 'helice proposés par jm25
il s 'agirait d 'utiliser un capteur optique a la place du rupteur et de coller une bande réflechissante sur la came pour produire le signal ncessaire au fonctionnement du velleman, quand la bande reflechissante passe devant le capteur optique cela equivaut à l 'ouverture (ou à la fermeture) des vis patinés du rupteur d 'origine .

dans ce cas la solution technique est beaucou plus facle a réaliser
reste a trouver ce capteur optique ... je cherche et vous en informe si je le trouve
Chap

chap 53

Nombre de messages : 490
Localisation : Limoges 87
Date d'inscription : 29/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  chap 53 le Mar 14 Juin - 20:43

salut eldorado
les schéma de papy gadin montre bien qua dans le cas d 'un vm la fermeture des grains du rupteur provoque l 'alimentation de la bobine HT en courant alternatif et que dans le cas d 'un alternateur la fermeture des grains du rupteur provoque la coupure de l 'alimentationde la bobine HT en courant continu ( c 'est le cas de la S3)
A+
Chap

chap 53

Nombre de messages : 490
Localisation : Limoges 87
Date d'inscription : 29/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  chap 53 le Mar 14 Juin - 21:01

excuse moi eldorado je t 'ai dit une grosse bétise je crois
dans le cas du vm avec rupteur monté en parallele l' ouverture des grains du rupteur provoque l 'alimentation brutale de la bobine en courant alternatif
dans le cas de l 'alternateur ( cas de la S3) l 'ouverture des grains du rupteur provoque la coupure brutale de l 'alimentation de la bobine primaire de la bobine HT. en courant continu .

mais comme l' a souligné papy gadin le conception des bobines est differente pour un vm et pour un alternateur, ce qui fait que le resultat est le meme dans les deux cas l 'ouverture des grains du rupteur provoque l 'étincelle

chap 53

Nombre de messages : 490
Localisation : Limoges 87
Date d'inscription : 29/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  eldorado le Mar 14 Juin - 21:13

Salut à tous !

C' est ce que j' en déduisais, les bobines sont différentes entre VM et BB (si tu nous lis... Cool )...
Jusqu' ici, c' est une notion que je ne possédais pas.
Pour le reste, ça va, pas bobo à la tête... Laughing
Chap, pour le capteur optique, reste à déterminer le temps d' ouverture et de fermeture, comment vas-tu l' apprécier ?
L' hélice te le permets, puisque tu peux jouer sur ce temps, dans sa réalisation.

Eldorado.

eldorado

Nombre de messages : 7985
Date d'inscription : 03/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schéma électrique CBs S3

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:10


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum