Renaissance d'une belle

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  electrhome le Jeu 7 Jan - 2:09

Bonsoir

Merci Tictoc, oui, c’est reparti, j’espère bien l’entendre tourner avant dimanche 10 janvier, en attendant de rouler avec, c’est motivant pour la suite.

Merci aussi à toi francissou car je ne savais plus à qui nous devions cette astuce. Grâce à toi j’évite de m’acheter un lève soupape du commerce qui en presque 50 ans ne m’aurai servi que 2 fois…
Quant aux 10 secondes, j’avais pas le chrono en main, mais c’est juste assez pour tourner et orienter le pignon 1 seule fois, après, il se rétracte et se serre sur le vilo.


Réjouissez-vous lorsque votre dame vous "gronde" si vous lui posez un moteur à réparer dans la cuisine.
Et n'oubliez pas de lui faire une bise, un mot doux, une tendresse.

De là où j'ai emmené la mienne, il y a peu, elle ne pourra plus jamais rien me dire. Et croyez moi, ça nous manque ...

Je suis donc le dernier maître à bord et je n'ai pas pour habitude de me contredire, même si je m'engu***le quand je me trompe.
J'ai donc cet "avantage" sur vous il me semble…
Bon,suffit, on change de sujet, on reviens à nos moutons.

Donc, malgré un planning chargé et la neige de ce matin, j'ai bien avancé quand même.

Vers 15h30, beau soleil, neige fondue, obligations remplies, OK pour le garage.

Je sors les caisses de pièces sur la table de la véranda et c'est partit



Là le pignon est monté,le joint d'embase est posé, le piston est remis en place dans le cylindre.

ensuite, les soupapes... gros morceau à faire, mais voyez vous-même



on pose un chiffon dans le cylindre pour éviter la descente de la soupape quand on appuie sur son ressort.
petit clin d' œil au pignon au fond du puits .

soupape rodée, joint de queue de soupape changé, y’a plus qu’a


système de levée automatique non déposé, donc libre de droits. Nettement plus sécurisant que lever la clef à la main avec les tremblements induits, et le côté pas facile pour positionner rapidement les demi coquilles de la queue de soupape d’une seule main.
Avec 2 bons gros écrous en plus, l’appui est mieux guidé.



Et une soupape en place …


pour échappement, j'ai pas l'excroissance de la fixation moteur pour appuyer ma vis, donc changement de style, mais tout aussi efficace.



compression du ressort, blocage sous la clef "levier"


et de deux

La dépose commence par le dévissage des écrous du fer plat, puis enlever la clef de soutien, et enfin la clef de compression.

Déposer la culasse, sortir le chiffon, c'est préférable pour la suite, monter le joint de culasse, reposer la culasse, huiler les paliers, poser l'arbre à cames, huiler les paliers de l'arbre , et ici si vous avez oublié de sortir le chiffon du cylindre vous n'avez plus rien pour vous essuyer les mains, ne pas l'oublier c'est très important car ça évite d'en mettre partout.

Il ne reste plus qu'à aligner les repères "T" du volant magnétique, cames en bas, trous de fixations du pignon haut à la verticale, faire "sauter" si nécessaire la chaine dent par dent sur le pignon pour aligner les trous de fixation avec les filetages de l'arbre, le tout dans l'axe vertical du cylindre.


ensuite faire tourner à la main le vilo pour verifier que tout tourne rond, c'est pas utile, mais j'ai pas pu m'en empêcher.


ensuite bien vérifier le positionnement de l'ergot du palier arrière de l'arbre, présenter le cache-culbuteurs, perso, j'ai déposé un très mince filet de frein-filet sur le plan de joint entre la culasse et le cache-culbu.
puis serrage en croix des vis et ecrous borgnes du cache, et voilà le travail.

Il est 18h30
Je commence à avoir froid aux doigts. je range les clous, et les pièces de ma belle, on verra demain pour en faire un peu plus.

de mémoire il ressemblait à cela:


Je suis satisfait de mon travail d' aujourd'hui...

J'ai quand même essayé une fois reculassé de faire un tour de vilebrequin par le volant magnétique.
C'est vrai qu'avec le temps et les températures de saison, l'huile moteur est épaisse, et que j'en ai utilisé pas mal au cours du remontage.Il devrait fumer "bleu" au début mais je saurai pourquoi.
Mais côté compression, ça promet les enfants, ça comprime dur un timono. Moi qui n'avais qu'un bi-cylindre à trous comme référence, je suis bluffé.
A voir aux prochains coups de kicks

Et voilà, minuit vient de sonner à la pendule, encore une journée bien remplie.
A plus les amis, bonsoir et bonne nuit

Cordialement

electrhome

Nombre de messages : 381
Age : 56
Localisation : Graves
Date d'inscription : 26/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  TicToc le Jeu 7 Jan - 7:32

Bravo !!

Et merci pour les images, on peux suivre pas à pas et c'est vachement utile !

Du beau boulot, et le moteur rend magnifiquement !

TicToc

Nombre de messages : 1635
Date d'inscription : 20/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  electrhome le Jeu 7 Jan - 11:13

Bonjour
Merci Tictoc
C'est vrai que mon moteur "rend" bien, mais c'est le flash qui améliore l'aspect brillant.
Au naturel il est un peu plus terne que sur les photos.
Mais le brossage lui a rendu une dignité et une finition propre.
J'ai du mal à déloger l'alumine entre les ailettes et contre les renforts. Mais dans l'ensemble il est beaucoup plus joli que lors de son arrivée. Le résultat est là, et c'est le principal.
J'ai du décap-four, et j'ai bien envie de le tester sur le dessous du bloc, pour voir...
Si l'alu se ternit, ça se verra pas sous le sabot.
cordialement

electrhome

Nombre de messages : 381
Age : 56
Localisation : Graves
Date d'inscription : 26/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  brev vapeur le Jeu 7 Jan - 23:08

jolies les photos pas à pas

pour les ailettes essai avec une brosse rotative , celle qui a des brins polyamides avec abrasif

ou alors une plaque de scocht-brite entre deux rondelles de 60mn en tole , une vis avec ecroux et hop dans la perceuse et ca passe entre les ailettes

reste les petits recoins

brev vapeur

Nombre de messages : 640
Localisation : saint brévin les pins 44
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  electrhome le Ven 8 Jan - 2:01

Re-bonjour

Cet après midi il faisait 2° mais la passion se joue des embûches ( enfin ... tout est relatif)

Merci à toi,brev vapeur.
J'ai déjà les brosses "corindon" en poils rouge mais je les pensais trop agressives.
Et j'ai dans l'idée une séance de sablage chez mon pote vers la fin du printemps quand il aura remonté sa cabine.

Eh m**de, corne-bidouille,
Mon appareil photo a buggé, le froid je pense, puisque mon téléphone a vidé sa batterie lui aussi et qu'ils étaient à côté l'un de l'autre.
Donc je suis désolé de ne pas avoir de photos à vous proposer.
Il me reste la prose...

Après avoir re-vérifié la bonne rotation de l'ensemble, pour le plaisir, mon frangin est arrivé accompagné de notre beau-frère, complice en 2roues motorisé lui aussi.

Bref, comme disait Pépin, analyse de la situation et du reste à faire, perception de la pochette de joints et c'est partit.

Nettoyage du plan de joint du plateau de l'allumeur, pose du joint, pose du plateau, pose de la platine, dépose de la platine, pose du rotor, repose de la platine, eh oui, le rotor vient avant, réglage du point d'avance initial, serrage de l'ensemble et pose du couvercle.

Réglage des culbuteurs, changements des joints et repose de bouchons de cache culbu, bouchon de vidange, carter du volant magnétique.
Idem de l'autre côté pour l'épurateur centrifuge et le carter d'embrayage.

une fois le moteur remonté complètement et prêt, direction le cadre.
Merci frangins, à trois c'est plus rapide pour reposer un moulin .

malgré le froid qui nous oblige à travailler avec des gants, bébé est dans son berceau, les câbles sont rebranchés.
Pour remettre le carbu en place je me suis joué la vie avec le manchon en caoutchouc carbu/boîte à air rigide comme du bois à cause de la température estivale ( de pingouins)

Là, il ne reste plus qu'à savoir si l'allumage donne. C'est un minimum pour la suite des opérations et l'espoir de rouler.
Accroupi devant mon moteur, ablation de la bougie, pose du culot contre la culasse deux ou trois coups de kick de la main et , Ho-ho, pas d'étincelle.
Je commence à vérifier si mes cosses sont bien enfichées, si mes masses sont pas isolées par la peinture, quand avec un large sourire mon frangin me montre le coupe-circuit sur « OFF » et me demande si je veux pas essayer en position « ON », maintenant.
Gros soulagement
Je recommence, deux ou trois coups de kick de la main et, Ho - ho, toujours pas d'étincelle...
Je suis pas défaitiste, mais devant mon air inquiet, toujours avec son sourire il me dit:" Tu veux pas essayer avec le contact en plus ?"
Je vous passe les surnoms affectueux dont je l'ai gratifié, et le beauf avec, ils étaient explosés de rire ces deux grands couillons.
surtout quand il m'a dit de m'en souvenir pour plus tard , que ça marche mieux dans cette position...
Bref au troisième essai une belle étincelle récompensa notre persévérance.
Remontage de la bougie, du collecteur et du pot.
18h00
Là, le froid est trop intense, même avec les gants.
Je remonte vite fait la selle et le réservoir, la durite d’essence sera raccordée demain .

Il me reste encore du travail à faire dessus, tout n’est pas parfait loin s’en faut, mais j’ai envie de l’entendre tourner.
Je m’en garde un peu à faire pour plus tard sinon je saurai pas quoi faire au printemps.

Comment ça je suis de mauvaise foie ?

Non, pour tout dire, le temps ne se prête pas à la mécanique en plein air.
Et sans abri/garage chauffé, tant-pis, je préfère « bâcler » un peu certaines parties, quitte à y revenir plus tard, mais j’ai trop envie et besoin de rouler avec.
Déjà pour me faire une idée de ce qu’elle vaut sur route.
Souvenez-vous, c’est ma première moto à moi, et j’ai déjà beaucoup attendu.

Alors demain, finitions de remontage, et essais libres.

J’ai toujours dans l’idée de la faire tourner en 12v pour un coût minimum.
Mais pour ça il faut que le moteur tourne pour mesurer les valeurs qui me manquent et calculer les deux ou trois choses auxquelles je pense
Si ça veut sourire, il ne devrait pas y avoir trop de modifications à faire.
Le changement du stator par un de pit-bike en 12v d’origine ne me tente pas. Je préfèrerai essayer autre chose.
Les mesures à-vide sont encourageantes, vivement que le moulin tourne pour confirmer le reste.Je croise les doigts.
Pour preuve, j’ai viré les ampoules 6v que j’ai remplacé d’office par les mêmes en 12v. La centrale clignotante est elle aussi en 12v celle d'origine est grillée et j'ai pas envie d'en acheter une en 6v quand j'en ai une boite en 12v, l’échec n’est donc pas envisageable elle tournera en 12v, point.
J'ai dit.

Minuit à la pendule, c'est l'heure d'aller se reposer.
Encore une journée bien remplie
Merci à tous et à demain

Cordialement

electrhome

Nombre de messages : 381
Age : 56
Localisation : Graves
Date d'inscription : 26/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  TicToc le Ven 8 Jan - 3:07

Salut le monde et electrhome.

Une des piste à explorer pour récupérer toute l'énergie de ton alternateur est d'utiliser un pont redresseur à 4 diodes à la place des simples diodes redresseuses généralement utilisées.

Avec une seule diode, tu ne récupère que la moitié de la sinusoidale générée par l'alternateur. Avec le pont de diodes, tu récupère tout, tu as donc logiquement plus d"énergie disponible.
Mais à ce moment là, il ne faut plus qu'une des borne de la bobine qui t'intéresse soit directement branchée sur la masse du moteur, il faut l'amener jusqu'au redresseur. les deux sorties de ta bobine devront donc aller aux entrées "alternatif" du pont redresseur.

Sur les redresseurs, tu as 2 entrée "alternatif", une sortie "-" que tu relie à la masse et une sortie "+" que tu peux utiliser.

Là je vais partir à Osaka chercher l'Elzinore bounce je te fait un schéma ce soir en rentrant, après les photos de la bécane évidemment !! Very Happy

TicToc

Nombre de messages : 1635
Date d'inscription : 20/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  electrhome le Ven 8 Jan - 15:31

bonjour

Merci Tictoc pour ces pistes, c'est tout à fait dans ce sens là que je comptais aller, avec en plus la récupération de la bobine du phare.
pour cela je dois dessouder la masse de la bobine et en sortir un fil supplémentaire.
de là j'aurai une deuxième source de puissance , non négligeable.
Les relevés de tensions me donneront les bases pour mes calculs de chute de U et de régulation a prévoir

cordialement

electrhome

Nombre de messages : 381
Age : 56
Localisation : Graves
Date d'inscription : 26/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  TicToc le Ven 8 Jan - 16:19

Si tu as deux bobines qui sortent des tensions légèrement différentes, ne les relies pas directement, la plus puissante va faire chauffer la moins puissante.

Utilise des diodes pour les "assembler" en une seule source de courant, Comme elles doivent être décalées dans la phase de leur sinusoïdes , tu récupèrera la puissance de l'une pendant que la puissance de l'autre est amoindrie tandis que le volant magnétique tourne.

L'idéal serais de mettre un pont redresseur à 4 diodes sur chaque bobines, un condensateur conséquent pour avoir non plus un signal en dent de scie, mais une belle ligne plate de courant continu.

Je te fait les schémas de suite...

Fait :



De la moins à ma plus satisfaisantes des solutions.


Dernière édition par TicToc le Ven 8 Jan - 16:37, édité 1 fois

TicToc

Nombre de messages : 1635
Date d'inscription : 20/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  karlux le Ven 8 Jan - 16:36

ça m'intéresse aussi cette histoire de sinusoïde...j'y avais jamais pensé, comme quoi un forum ça sert a tout le monde...

karlux

Nombre de messages : 438
Age : 50
Localisation : JURA 39
Date d'inscription : 12/10/2009

http://www.dubbleyou.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  TicToc le Ven 8 Jan - 16:42

Oui, commes les bobines sont décalées (en °) sur l'alternateur, le courant sort décalé lui aussi !



Une ligne représente une bobine (exemple, le décalage peut-être plus important), ce qui fait que quand une produit mois de courant, c'est l'autre qui prend la relève !

Sur le dessin, une "période" représente un tour complet de l'alternateur.

Différences de signals avec les duex solution : diodes et alternateur :



Edit : Ouiap, bon, j'ai pas fait les beaux arts, et j'ai une souris de m.....

TicToc

Nombre de messages : 1635
Date d'inscription : 20/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  karlux le Ven 8 Jan - 18:09

C'est tes dents que tu as tenté de dessiner? lol!

karlux

Nombre de messages : 438
Age : 50
Localisation : JURA 39
Date d'inscription : 12/10/2009

http://www.dubbleyou.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  TicToc le Ven 8 Jan - 18:44

Pff.. la bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe ! lol!

oment u fai pou mon den-ier ? scratch

Même pas vrais, j'en ai perdu qu'une ! lol!

TicToc

Nombre de messages : 1635
Date d'inscription : 20/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  karlux le Ven 8 Jan - 19:15

monde entier...monde entier !!!

karlux

Nombre de messages : 438
Age : 50
Localisation : JURA 39
Date d'inscription : 12/10/2009

http://www.dubbleyou.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  electrhome le Sam 9 Jan - 2:10

Bonsoir

Merci Tictoc d'avoir dégrossi le sujet, j'aurai pas mieux expliqué.
Maintenant pour la suite, ça se complique un peu.
En effet, la tension U aux bornes d'un générateur, dans notre cas entre autre, répond à une loi électrique incontournable qui est :
U = E - rI
U tension disponible en sortie de bobine
E tension à vide de la bobine
r "résistance" interne de la bobine
I courant débité

Là on se rend compte que pour le phare, la bobine a été calculée en fonction de la puissance de l'ampoule .
36 w en 6v cela donne un courant de 6 ampères ( I = P/U )
la chute de tension est juste suffisante pour garder 6v pour l'ampoule avec une intensité délivrée de 6A.
C'est je pense la raison pour laquelle la puissance du code est identique au phare.
Afin de garder la même intensité et donc la même chute de tension.

Avec une ampoule de 12v 40/45w code européen on a
3.33 A en code
3.75 A en phare
A priori la chute de tension rI ne correspond pas pour obtenir les 12v requis.
Elle serait trop faible. D'après les forums déjà visités un ampoule 12v dans le phare ne tient pas la patate.
Il est fort probable que la chute du "rI" laisse encore une 20 aine de volts aux bornes de l'ampoule, bien plus qu'elle ne peut en supporter.
De plus le montage "phare" donne une atténuation plus importante que le montage "code" du fait de son intensité plus grande.
rI(phare) > rI(code)
La tension U phare sera donc inférieure à U code, c'est dommage.

Je vais donc devoir soit
- redresser la tension issue de la bobine phare avec un pont de diodes capable de donner mini 4A, puis la réguler avec un montage régulateur basique "suiveur" (TIP3055 piloté par une diode Zener qui va bien)
- ou supprimer l'alternance négative par une simple diode et ne laisser à l'ampoule que la moitié de la puissance de la bobine.
- ou autre chose, à voir...

Ce ne sont que des pistes de travail, seules les mesures de tensions in situ avec des intensités mesurées à vide , à 1 ampère et à I nominal me permettront de déterminer les moments électriques recherchés, a savoir 12v environ pour 3.5 A en moyenne

Pour la charge de la batterie le problème est identique.

Alors une autre piste s'ouvre, celle du montage "C" de notre ami Tictoc
Pourquoi ne pas redresser et réguler la tension de la bobine initialement dévolue à la charge de la batterie d'une part, c'est déjà fait d'origine, il me semble.
faire de même pour la tension de la bobine du phare, et là...
on injecte les deux sources dans le faisceau .

Bon, 2 aspirines, je calcule ça et je vous fait un schéma XLS revu et corrigé quand ça marche.
De toutes façon , la centrale cligno est passée en 12v ainsi que toutes les ampoules, à l'exception du phare, pour le moment. Il va donc falloir y arriver, j'ai une obligation de réussite.

En attendant, cet après midi j'ai fini le remontage de pépette.
Après remplissage du bloc avec de l'huile minérale 15w40, plusieurs coups de kick pour amorcer la pompe a huile sans la bougie, et c'est partit

6 ans sans tourner, démontage,changement de soupapes..... allez, une giclée d'essence dans le puits avant de remettre la bougie ne sera que bénéfique pour aider à démarrer et "amorcer" le système.

Effectivement, poum poum poum et puis s'arrête.

Bon
Allumage : OK puisque poum poum
Essence
cuve pleine (vis de purge dévissée ça coule ) : OK
gicleurs débouchés avant remontage : sûr OK

Starter tiré à fond
2eme essai
3eme essai
N ieme essai POUM POUM POUM

Starter tiré mais ELLE MARCHE

bon d'accord uniquement avec le starter à fond.

arrêt du moteur, démontage du carbu.
Clip au 2eme cran en partant du haut, Aiguille trop basse.
Rétablie en positionnant le clip à la 4eme encoche en partant du haut, dixit la RTM
Vis de richesse du ralenti à 1 tour 3/4

remontage du carbu, amorçage de 2 ou 3 coups de kick sans contact.
contact
GAZZZ
POUM POUM POUM POUM...
réglage du ralenti, retouche à la vis de richesse, diminution du starter, et elle tient un ralenti pas vraiment stable mais suffisant .6 ans arrêtée quand même.

Mon frangin arrive à ce moment avec un sourire jusqu'aux oreilles, il a entendu le moteur tourner en descendant de sa voiture, il est aussi content que moi.

après analyse:
j'ai une prise d'air entre la culasse et le carbu. Soit la pipe est fêlée, et c'est pas la seule, soit les joints de pipe sont plus étanche.
dans les 2 cas je vais user du "pinceau détecteur" du frangin
Il me laisse apprendre et découvrir par moi-même, mais il est toujours là pour distiller au moment opportun la petite astuce "qui tue" .
Donc, le pinceau détecteur, c'est tout simple, on coupe le starter, on baisse au max le ralentit , on prend un pot (yaourt....), un bouchon de bidon ou tout autre récipient qui contient un peu d'essence, un petit pinceau qui trempouille dedans et on tamponne doucement les zones suspectées d'être poreuses.
Dès que l'essence va être aspirée à l'intérieur, le régime moteur va grimper.
La prise d'air est là où on a tamponné en dernier. C.Q.F.D.
C'est tout c*n mais fallait y penser.
Lui c'est la mécanique avec un peu d'elec.
Moi c'est l'elec avec un peu de mécanique.
on se complète.

En attendant de chercher ma prise d'air, et vu qu'elle tourne à peu près rond, je biche comme un gamin le matin de Noël. tour de jardin obligatoire, un autre, encore un autre, réglage vis d'air de ralenti, de ralenti, re-re-tour de jardin, un tour pour lui, un tour pour moi... bref, il ne manque plus qu'un essai sur route, pour passer au moins la 3.
perception des casques, gants, blousons.
Lui démarre le GT , et va petit mousse...
Et petit mousse va pas bien loin...
environ 500m et poum BRRRRR pif BRRRRR paf BRRRR boum BRRRR dans le pot ?????? affraid
et plus rien... scratch
retour en poussette à la maison.
Analyse de la situation.
Essence OK
Allumage ... tient y'en a plus ...
Bougie HS ?
Anti-parasite ?
Dévissage de l'anti-parasites et essai du fil de bougie à +- 5 mm de la culasse, pas mieux
Je passe côté gauche pour contrôler l'écartement entre le rotor et le capteur. J'ai lu quelque part qu'il devait être de 0.6 mm maximum.
J'ôte le cache , glisse la cale adéquate (comme Sheila, Sheila adequate , l'école est finie... bon d'accord, c'est pour les vieux, les autres comprendront pas), et v'la ti pas que mon rotor se met à balancer...
Non mais dit donc toi, tu devrais pas être tenu par un boulon et entrainé par un ergot ?
Ce canaillou tourne librement autour de l'axe de l'arbre à cames.
j'enlève la platine, retire le boulon du rotor, déjà dévissé...c'est une piste
retrait du rotor et là ... affraid affraid affraid un petit coup de panique, plus d'ergot sur l'arbre.
On se calme, on regarde bien partout et , Ho joie, il est tombé dans le fond de la cuvette.
Le boulon qui se dévisse, le rotor avance sur l'arbre, et l'ergot est éjecté par la force centrifuge...
C'est comme ça que je l'imagine.
Rien de cassé, c'est le principal.
Une goutte de frein filet au fond du trou de l'arbre avant de repositionner l'ergot,au cas où.
Une goutte de frein filet sur le filetage du boulon fautif pour éviter que ça lui reprenne.

Vérification du calage de l'allumage OK.
Bougie en place, contact, coupe circuit et kick
poum poum poum...
Pas un bruit parasite de distribution, pas de rondelle "folle" côté boite, rien qu'une musique de timono que je connais enfin.
La nuit tombe bientôt, mon frangin s'en va après l'avoir essayé encore et encore l'un après l'autre dans le jardin.
Du pur bonheur que cette journée.
Encourageant et hyper motivant pour la suite .
juste pour le fun un petite photo prise à l'arrachée avant que l' A.P.N. ne beugue encore, ça m'énerve les coins noir qu'il ajoute.


quoi qu'il en soit, je vous dit à très bientôt pour la suite.

Cordialement


Dernière édition par electrhome le Sam 9 Jan - 2:28, édité 1 fois

electrhome

Nombre de messages : 381
Age : 56
Localisation : Graves
Date d'inscription : 26/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  brev vapeur le Sam 9 Jan - 2:25

très joli timono

courage pour la suite , tu y est presque

brev vapeur

Nombre de messages : 640
Localisation : saint brévin les pins 44
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  electrhome le Sam 9 Jan - 2:54

Bonsoir

Merci Brev vapeur

j'avance, j'avance, je voulais l'entendre tourner avant Dimanche, c'est fait, j'ai même fait un tour avec ...

YAOUUUUUU !!!!!!! cheers cheers cheers

Oops je m'égare.

Cordialement

electrhome

Nombre de messages : 381
Age : 56
Localisation : Graves
Date d'inscription : 26/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Bravo !

Message  lolomarie le Sam 9 Jan - 20:19

Belle adéquation de l’ Homme et de la Machine !
Le tout dans un respect mutuel.

lolomarie

Nombre de messages : 39
Age : 49
Localisation : Genève
Date d'inscription : 11/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  electrhome le Dim 10 Jan - 1:02

Bonjour

Merci Lolomarie

C'est vrai que le démontage presque "intégral", puisque j'ai évité l'ouverture du bloc, m'a permis de connaitre un peu mieux les entrailles de ma belle.
La remise en état au fil de l'eau en repartant du cadre nu, cela noue des liens indéfectibles. Surtout quand tu travailles sur ta 1ere moto, et sur le modèle dont tu n'osais même pas rêver 3 décennies plus tôt.
C'est comme assouvir un fantasme (l'érection en moins ....)

On va dire que c'est comme un "amour platonique" .

Mais quel bonheur quand elle tousse enfin et reprend vie.
Et quel pied de la laisser aller en reprise sur un filet de gaz.

La conduite est radicalement différente de celle du GT.

1m70 pour 95 Kg tout habillé, j'avais l'impression d'être un crapaud sur une boîte d'allumettes avec le GT.
Malgré tout le plaisir que j'ai eu à la conduire, un moteur "pousse au crime" qui donne tout ce qu'il a en haut dans les tours, avec une musique incomparable en sur-régimes.
Mais la pauvre ne suit plus et je sens bien qu'elle souffre avec ma carcasse sur la selle, toujours à l'attaque.

Avec mon Timono, la position est plus droite, le guidon plus large, la taille plus généreuse, tout comme moi.
Le type de moteur invite plus à la ballade, qu'a l'attaque .
Et c'est ce qui me convient mieux en ce moment.
Alors oui, j'en conviens, j'aime mon timono, et je le respecte du mieux possible, dans le remontage comme dans l'utilisation.
Je crains fort d'être devenu un timono-addict
Est-ce grave, pas quand on est déjà fêlé.
Je sais plus où j'ai bien pu lire ça mais c'est resté gravé dans un recoin de ma mémoire pour en ressortir maintenant...
"Dieu bénisses les fêlés, car ils laissent passer la lumière"
Bienvenue au club, car la mutation est irréversible.
Longue vie aux timonos

Oops, je m'égare, je divague...

A plus les amis
Cordialement

electrhome

Nombre de messages : 381
Age : 56
Localisation : Graves
Date d'inscription : 26/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  TicToc le Dim 10 Jan - 4:22

Ha, ja suis content pour toi !

Et quelle joie d'entendre à nouveau vombrire le moteur, qui semble prêt à vous emmener là ou la route nous guidera !

D'après mes souvenirs, il te reste pas mal de travail sur la partie cycle.. tu verra, cela autant d'éléments de joies et de fièreté.

On est des gamins... quand je gare mon tracteur bleu devant une échoppe, je ne peux m'empêcher d'être fier et d'avoir un sourire jusqu'aux oreilles à chaque fois que quelqu'un la regarde lol!

Encore bravo !

TicToc

Nombre de messages : 1635
Date d'inscription : 20/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  nonono le Dim 10 Jan - 16:08

@electrhome: les coins noirs sur tes photos, c'est peut-être les opercules devant la lentille qui ne s'ouvrent pas complètement, ça m'est arrivé (mais c'est parce qu'il y avait du miel dessus, bon, les mômes des fois ...)

nonono

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 30/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  TicToc le Dim 10 Jan - 16:19

C'est comme les tartines dans le VHS !

Plus difficile avec les DVD maintenant... quoi que... avec une petite crêpe ! (au Nutella évidemment !)

Hein . je suis HS... Ok, Arrow

TicToc

Nombre de messages : 1635
Date d'inscription : 20/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  karlux le Dim 10 Jan - 16:47

Ha bon ... les tiroirs de DVD c'est pas des porte-gobelets? geek


Attends moi, je sort aussi !

karlux

Nombre de messages : 438
Age : 50
Localisation : JURA 39
Date d'inscription : 12/10/2009

http://www.dubbleyou.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  brev vapeur le Dim 10 Jan - 19:10

rouler en ancienne que l'on as bichonnée après avoir tout refait en partant d'une épave , et

on est pas peu fier quand un gros cube s'arrète a coté de vous a un feu et vous demande

de quelle année elle est .....et de vous gratifié d'un SUPER le pouce levé

puis de rouler de concert pour l'entendre , puis un petit salut et gaz

j'ai continué ma route avec timono qui ronronait de plaisir et moi aussi sunny

brev vapeur

Nombre de messages : 640
Localisation : saint brévin les pins 44
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  brev vapeur le Dim 10 Jan - 19:29

on est pas peu fier de rouler en ancienne parfois

cette été un gros cube s'arrète au feu a coté de nous ( moi et le CG)

et le gars regarde le t'y mono et demande , elle est de quelle année ?

je lui répond de 1981

reponse :elle est superbe avec le pouce levé

puis roule de concert un petit moment a coté pour l'entendre , un petit salut avant de disparaitre avec ses 100 cv

et nous continuant notre route en ronronnant de plaisir , ca vous met du baume au coeur

brev vapeur

Nombre de messages : 640
Localisation : saint brévin les pins 44
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  electrhome le Lun 11 Jan - 2:20

Bonjour les amis
Merci pour ces témoignages

Ouaip, je me sens bien, je suis fier de la faire rouler dans mon jardin.
Il me reste le changement de carte grise à faire et l'assurance à contacter.
Honte à moi pour la C.G., car je l'ai pas changée avant "des fois que je puisse pas la redémarrer et avoir changé la C.G. pour rien".
Le seul qui croyait pas en moi, ben... c'était moi...
Aujourd'hui, j'en ai un peu honte, mais c'est bien fait pour moi.
C'était ma 1ère moto et même si la mécanique auto ne me gène pas, sans aller jusqu'à la reconstruction, je savais pas si j'allais pouvoir remonter le moteur en changeant le minimum de pièces.
Pris dans la ronde de la restauration, je n'ai vu ni le temps passer , ni les problèmes mécanique. Un grand merci aux ingénieurs Honda pour avoir "pondu" une moto comme celle-là.
En fait mes seuls freins furent la météo et l'approvisionnement des pièces à changer.
La même chose en Juin, avec le beau temps, démontage, sablage du cadre , peinture, remontage, je me donne 15 jours Max pour un Timono d'enfer .
Je pense que je me laisserai aller à polir un peu mon bloc, histoire de pas m'ennuyer le temps que la peinture du cadre sèche Very Happy
En attendant je reprends le taf lundi matin
J'ai donc le temps de me pencher sur le circuit élec avant de changer ma C.G. et assurer le bestiau.
J'attaque maintenant la partie la plus intéressante pour moi.
Chercher et trouver l'astuce pour une mutation en douceur au 12v normalisé.
Hou-là Minuit 20
je suis plus en congé.
Au dodo
Bonne nuit les amis
A plus

Cordialement

electrhome

Nombre de messages : 381
Age : 56
Localisation : Graves
Date d'inscription : 26/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissance d'une belle

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:08


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum